frugal, ale

FRUGAL, ALE,

(fru-gal, ga-l') adj.
Qui se contente d'une nourriture simple, d'aliments peu recherchés. Il est très frugal.
Sénèque était frugal ; riche, il vivait comme s'il eût été pauvre [DIDER., Claude et Nér. II, 37]
Il se dit des choses au même sens. Mener une vie frugale. Repas frugal, table frugale, repas, table où l'on ne sert que des mets simples et sans apprêt. Fig.
Vous ne savez pas les difficultés de l'état austère que vous embrassez ; il faut avoir un cœur bien frugal pour le soutenir, c'est une espèce de solitaire qu'une fille [MARIVAUX, Serments indisc. I, 2]

REMARQUE

  • Le pluriel frugaux n'est pas usité. Cependant il faut approuver Legoarant qui écrit : " Je ne vois aucune raison pour ne pas dire des repas frugaux, des hommes frugaux. " C'est en effet une lacune regrettable que l'absence de ce pluriel ; et frugaux n'a rien qui doive choquer.

SYNONYME

  • FRUGAL, SOBRE. L'homme frugal se nourrit de mets simples ; l'homme sobre ne mange que ce qui est nécessaire à ses besoins ; on peut être sobre à une table somptueuse. Frugal a rapport à la qualité des mets, sobre à la quantité.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Frugal [OUDIN, Dict.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. frugalis, de frux, fruit, moisson : qui est propre aux moissons, qui vit des fruits de la terre et, de là, frugal.