fruiterie

(Mot repris de fruiteries)

fruiterie

n.f.
Magasin où l'on vend des fruits et des légumes frais.

fruiterie

(fʀɥitʀi)
nom féminin
magasin où l'on vend des fruits acheter des oranges à la fruiterie

FRUITERIE

(frui-te-rie) s. f.
Endroit où l'on conserve le fruit.
Faire porter et ranger dans la fruiterie les fruits qui ne mûrissent qu'après être serrés [LA QUINTINYE, Jardins, I, III, 11]
Office où sont déposés les fruits, etc.
Le commerce du fruitier ; sa boutique.
Lieu où l'on fait des fromages, en Franche-Comté.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Valet de la fruiterie [DU CANGE, fructuarius.]

ÉTYMOLOGIE

  • Fruit.

fruiterie

FRUITERIE. n. f. Lieu où l'on garde, où l'on conserve le fruit. Porter du fruit à la fruiterie. Serrer du fruit dans la fruiterie. En ce sens, on dit plus ordinairement FRUITIER.

Il désigne plus souvent une Boutique où l'on vend au détail des fruits, du fromage, du beurre, etc.

Il se dit aussi du Commerce au détail des fruits, du fromage, du beurre. Il a été plusieurs années dans la fruiterie.

fruiterie


FRUITERIE, s. f. FRUITIER, IèRE, adj. et subst. [Frui-teri-e, tié, tiè-re: 2e e muet au 1er, é fer. au 2d, è moy. et lon. au 3e.] Fruiterie est, dans les maisons, le lieu où l'on garde le fruit. Fruitier, ière, celui, celle qui fait métier de vendre du fruit. = Adj. Arbre fruitier, qui porte du fruit. Jardin fruitier, où il y a beaucoup d' arbres fruitiers. — On dit aussi substantivement, un fruitier.

Traductions

fruiterie

[fʀɥitʀi] nf (= boutique) → greengrocer's (Grande-Bretagne), fruit (and vegetable) store (USA)