frustré, ée

FRUSTRÉ, ÉE

(fru-stré, strée) part. passé de frustrer
Privé de ce qui est dû, de ce qui est espéré.
Encor ces malheureux, avec toute leur peine, Demeurent quelquefois frustrés de leur espoir [CORN., Imitat. III, 3]
Les Juifs frustrés de leur attente [BOSSUET, Hist. II, 10]
Et qui sait ce qu'aux Grecs, frustrés de leur victime, Peut permettre un courroux qu'ils croiront légitime ? [RAC., Iphig. I, 3]
Et vous préparez à des enfants malheureux ou à des créanciers frustrés les fruits amers de votre injuste charité [MASS., Carême, culte.]
Fig. Trompé, déçu.
L'espérance publique frustrée tout à coup par la mort de cette princesse [BOSSUET, Duch. d'Orl.]