fuligineux, euse


Recherches associées à fuligineux, euse: fongosité, pertuisanier

FULIGINEUX, EUSE

(fu-li-ji-neû, neû-z') adj.
Qui est de couleur de suie, noirâtre.
La partie supérieure [du ver à soie] devient argentée, le reste se couvre de taches fuligineuses et spirales qui s'étendent le long des anneaux [FÉN., t. XIX, p. 469]
Vapeurs fuligineuses, vapeurs qui portent avec elles une sorte de suie.
Terme de médecine. Lèvres, langue fuligineuses, lèvres, langue couvertes d'un enduit noirâtre. Ancien terme de médecine. Vapeurs fuligineuses, exhalaisons épaisses qu'on supposait partir du foie, de la rate, et obscurcir le cerveau.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Vapeurs fuligineuses de l'humeur melancholique qui monte au cerveau [PARÉ, Introd. 6]
    ....un humeur excrementitieux, lequel ne se peut voir à l'œil, qui s'appelle fuligineux, à cause qu'il est semblable au noir qui s'engendre de la fumée d'une lampe [ID., XXI, 23]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. fuliginosus, de fuligo, suie.