funestement

FUNESTEMENT

(fu-nè-ste-man) adv.
D'une manière funeste.
Le péché.... contraire à Dieu comme à la règle qu'il combat, et outre cela, mais funestement, contraire à l'homme comme au sujet qu'il corrompt [BOSSUET, Sermons, 3e dim. de l'Avent, 1]
Il ne faut pas interrompre un récit si intéressant et si funestement curieux [SAINT-SIMON, 32, 192]
Je remarque que, dans ces temps malheureux, les princes et les principaux chefs catholiques et protestants sont tous morts funestement ou d'une façon singulière [SAINT-FOIX, Ess. Paris, Œuv. t. III, p. 44, dans POUGENS]

ÉTYMOLOGIE

  • Funeste, et le suffixe ment.

funestement

FUNESTEMENT. adv. D'une manière funeste. Il est peu usité.
Traductions

funestement

ongelukkig

funestement

infaustamente