furibond, onde


Recherches associées à furibond, onde: furibard, furibonds, medisant, moribond

FURIBOND, ONDE

(fu-ri-bon, bon-d') adj.
Sujet à de grands emportements de colère.
S'il y avait eu quelques reproches à faire à Sénèque et à Burrhus, la jalouse, ambitieuse et furibonde Agrippine les aurait-elle épargnés ? [DIDER., Claude et Nér. I, 120]
Dont les traits, les gestes, etc. annoncent une grande colère. Il vint à nous tout furibond. Substantivement. Un furibond. C'est une petite furibonde.
Qui annonce la fureur. Des gestes furibonds.
Enfonce ton bonnet en méchant garçon, campe-toi sur un pied, mets la main au côté, fais les yeux furibonds [MOL., Scapin, I, 7]
Qui a le caractère de la fureur.
Oh ! monsieur, évitez sa rage furibonde [REGNARD, Fol. amour. III, 10]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Li hom furibondes tient à sentence tot ce que à lui plaist, et ne lui chaut si ce est contre les autres gens [BRUN. LATINI, Trésor, p. 307]
  • XIVe s.
    Si vint une leue [louve] furibunde des montagnes pour boire au fleuve, et trouva les enfants exposés à la rive [BERCHEURE, f° 8, verso.]
  • XVIe s.
    La malheureuse ardente et furibonde [Didon] Court par la ville errante et vagabonde [DU BELLAY, IV, 8, recto.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. furibundus, de furere, être furieux, du même radical que furor, fureur.