fusil


Recherches associées à fusil: fusil de chasse

fusil

[ fyzi] n.m. [ du lat. focus, feu ]
1. Arme à feu constituée d'un canon de petit calibre reposant sur une monture en bois et équipée de dispositifs de mise à feu et de visée : Un fusil de chasse. Des fusils de guerre.
2. Personne qui tire au fusil : C'est un médiocre fusil.
3. Aiguisoir constitué d'une tige d'acier dur ou d'une pierre.
4. Pierre pour affûter les faux.
Changer son fusil d'épaule,
changer d'opinion, d'attitude.
Coup de fusil,
Fam. note d'un montant excessif, au restaurant, à l'hôtel.
Fusil sous-marin,
arme utilisée pour la pêche sous-marine et munie d'une flèche, d'un harpon reliés au fusil par un fil.

FUSIL

(fu-zi ; l'l ne se prononce jamais ; au pluriel, l's se lie : des fu-zi-z en acier) s. m.
Petite pièce d'acier avec laquelle on bat la pierre à feu pour allumer l'amadou.
Boirude ....Les arrête, et, tirant un fusil de sa poche, Des veines d'un caillou qu'il frappe au même instant, Il fait jaillir un feu qui pétille en sortant [BOILEAU, Lutr. III]
Il s'en fut à tâtons chercher le fusil qu'il fit semblant de battre [J. J. ROUSS., Ém. II]
Boîte dans laquelle on met le morceau d'acier, la pierre, l'amadou et les allumettes.
Pièce d'acier qui recouvre le bassinet d'une arme à feu et contre laquelle frappe la pierre de la batterie. Arquebuse à fusil. Il sert aussi à désigner toute la platine du fusil.
Par extension, arme à feu longue de plusieurs pieds et portative. Fusil de chasse. Fusil à un coup, à deux coups. Se promener le fusil sur l'épaule. Fusil de munition, fusil de gros calibre qui est arme ordinaire de l'infanterie, et auquel s'adapte une baïonnette.
Les doigts de beaucoup d'autres [soldats] gelèrent sur le fusil qu'ils tenaient encore, et qui leur ôtait le mouvement nécessaire pour y entretenir un reste de chaleur et de vie [SÉGUR, Hist. de Nap. IX, 11]
Fusil à percussion, fusil dont le chien, fait en forme de marteau, frappe sur un grain de poudre fulminante qui enflamme la charge.
Dans le principe, on le nomma fusil à piston, parce que le marteau frappait sur un piston qui comprimait la matière fulminante et l'enflammait contre la paroi de l'arme [LEGOARANT, ]
Fusil de rempart, sorte de fusil plus long que le fusil ordinaire et portant beaucoup plus loin. Fusil à vent, autrefois canne à vent, instrument fait en forme d'un fusil ordinaire, mais où la balle est chassée par l'action de l'air fortement comprimé dans un réservoir en fonte ou en cuivre contenu dans la crosse. Terme de physique. Fusil électrique, le pistolet de Volta.
Morceau de fer ou d'acier pour aiguiser des couteaux. Les bouchers portent ordinairement le fusil pendu à la ceinture. Pierre à aiguiser les outils de menuisier, fabriquée sur les bords du Rhône.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Le fusil à aiguiser l'ostil [DE LABORDE, Émaux, p. 320]
  • XIVe s.
    Si tu veulx faire bonne esche [amadou] pour alumer du feu au fusil [, Ménagier, II, 5]
  • XVe s.
    Quatre grans estendars sur chascuns desquels avait un grand fusil et la pierre qui y appartient, avec plusieurs flambes et estincelles selon la divise de Monseigneur [DE LABORDE, Émaux, p. 320]
    Mais ainçois que ils [les Écossais] pussent venir au feu, ils eurent trop de peine ; et toutefois de fusils [charbon tendre] et de secs bois ils en firent tant que ils en eurent assez en plusieurs lieux [FROISS., II, II, 17]
  • XVIe s.
    Injuste amour fusil [brandon] de toute rage, Que peut un cœur soumis à ton pouvoir ? [RONS., 16]
    ....Prit un fuzil et frayant à maints coups Le dos du fer encontre les caillous [ID., 642]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. focile, fucile ; du lat. focus, feu, foyer (voy. FEU).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    FUSIL.
    Ajoutez :
  • Fusil se chargeant par la culasse, fusil dans lequel la culasse présente une partie mobile dont le jeu permet de mettre immédiatement la cartouche en place, sans avoir à l'introduire par la bouche. Il y en a un très grand nombre de systèmes : le fusil ou l'amusette du maréchal de Saxe, le fusil de Chaumette, le fusil de Montalembert, etc.
  • Fusil à aiguille, voy. AIGUILLE au Supplément.
  • Fusil de rempart, arme portative de gros calibre, destinée à être tirée en prenant appui sur la plongée des ouvrages de fortification ; elle se charge par la culasse. Le fusil de rempart rayé a reçu aussi le nom de grosse carabine.
  • Fusil double, fusil portant deux canons brasés ensemble.
  • Fusil brisé, fusil composé de deux parties qui se réunissent au tonnerre en se vissant l'une dans l'autre ; on les dévisse pour charger.
  • Fusil tournant, voy. TOURNANT.
  • Fusil revolver, fusil présentant une disposition analogue à celle des revolvers.
  • Fusil à magasin, voy. MAGASIN.
  • Fusil à percussion, voy. PERCUSSION.
  • Fusil à silex, fusil qui parut pour la première fois dans l'armée française en 1670 ; on y met le feu à l'aide d'une platine dite à la miquelet (voy. MIQUELET).
  • Fusil-pendule, voy. PENDULE.
  • Pierre à fusil, voy. PIERRE, n° 4.
  • Par plaisanterie et fig. Fusil de toile, un filet pour la chasse, et aussi tout ce qui sert à prendre, à recevoir, besace.
    Il ne fallait pas embellir sa triste chaumière pour ne pas se voir réduit quelque jour à aller à la chasse au pain avec un fusil de toile [, Lett. du P. Duchêne, 151e lettre, p. 3]

fusil

FUSIL. (On ne prononce point l'L.) n. m. Petite pièce d'acier avec laquelle on bat un silex pour en tirer du feu. Battre le fusil. Mousquet à fusil se disait autrefois par opposition à Mousquet à mèche. En ce sens il a vieilli, mais il reste usité dans cette locution, Pierre à fusil.

Il se dit également de la Pièce d'acier qui couvrait le bassinet de certaines armes à feu, et contre laquelle donnait le silex qui était au chien. Fusil d'arquebuse. Fusil de pistolet. Arquebuse à fusil. Pistolet à fusil. On dit aujourd'hui Batterie.

Il se dit, par extension, d'une Arme à feu portative qu'on tire en l'épaulant, et munie d'un mécanisme dont le mouvement de percussion enflamme la poudre renfermée dans le canon. Il le tua d'un coup de fusil. Tirer des coups de fusil. Le calibre d'un fusil. Fusil rayé. Fusil se chargeant par la culasse. Fusil à deux coups. Fusil de chasse. Charger un fusil. La crosse, le canon, la baguette d'un fusil. Fusil mitrailleur. Mettre la baïonnette au fusil.

Fig. et fam., Être couché en chien de fusil, Être couché sur le côté, les jambes fortement repliées.

Fusil à vent, Espèce de fusil dans lequel la balle est chassée par de l'air comprimé.

Par extension, Un bon fusil, un grand fusil, Un habile tireur.

Il se dit encore d'un Morceau de fer ou d'acier qui sert à aiguiser les couteaux.

fusil

Fusil, Igniarium.

Le drappeau d'un fusil, Fomes, B.

Le fusil d'acier d'un boucher dont il affile ses couteaux.

fusil


FUSIL, s. m. FUSILIER, s. m. FUSILLER, v. act. [Fuzi, zi-lié, zi-glié: mouillez les ll au 3e.] Fusil est, 1°. Une petite pièce d'acier, avec laquelle on bat un câillou pour en tirer du feu. "Pierre à fusil, battre le fusil. = 2°. La pièce d'acier qui couvre le bassinet de certaines armes à feu. "Fusil de pistolet, d'arquebûse. = 3°. L'arquebûse elle-même, quand elle est à fusil. "Il le tua d'un coup de fusil.
   REM. Richelet met fusil ou fusi; mais on écrit toujours fusil, quoiqu'on ne prononce jamais l'l.
   FUSILIER, soldat qui a pour arme un fusil. Il ne se dit que de l'infanterie. "Compagnie de fusiliers.
   Rem. L'Acad. ne disait dabord que fuselier: elle a dit ensuite fusilier. Rich. écrit l'un et l'autre, et dit: prononcez fusilier. Il vaut donc mieux qu'on l'écrive de la sorte; et dâilleurs, fusil, d'où il dérive, doit le faire préférer. = Ménage voulait qu'on dît fuselier des soldats, et fusilier des ouvriers; mais on dit toujours le dernier dans quelque sens qu'on prène ce mot.
   FUSILLER, tuer à coups de fusil un soldat condamné à être pâssé par les armes. "On a fusillé trois déserteurs.

Traductions

fusil

Gewehr, Abziehstahl, Flinte, Wetzstahl, Schrotflinterifle, gun, fusil, shotgungeweer, roer, aanzetstaal, gasaansteker, schutter, jachtgeweerרובה (ז), רוֹבֶהfusellpuška, zbraňriffel, gevær, haglgevær, skydevåbenfusilochaira, escopeta, rifle, pistolakivääri, ase, haulikkopuška, pištolj, sačmaricafegyversenapanfucile, carabina, schioppo, arma da fuoco, fucile da cacciagevær, gewær, hagle, rivlekarabin, broń, śrutówkaespingarda, fuzil, arma de fogo, riflepuškagevär, hagelbössa, pistolsilah, tüfek, top, kısa menzilli silahόπλο, κυνηγετικό όπλο, τουφέκιружьё, винтовка, дробовик, огнестрельное оружиеبُنْدُقِيَة, بُنْدُقِيَّة, بُنْدُقِيَّةٌ رَشّライフル銃, 散弾銃, 銃산탄총, 소총, 총ปืน, ปืนเล็กยาว, ปืนล่าสัตว์súng, súng săn, súng trường, 步枪, 霰弹枪 (fyzi)
nom masculin
arme à feu un fusil de chasse

fusil

[fyzi] nm (à canon rayé)rifle, gun; [guerre] → rifle, gun; (à canon lisse)shotgun, gun; [chasse] → shotgun, gun
fusil à deux coups → double-barrelled rifle, double-barrelled shotgun
fusil sous-marin → spear-gun