fusillement

FUSILLEMENT

(fu-zi-lle-man, ll mouillées) s. m.
Action de fusiller.
Si la désobéissance [de la part de la population envahie dans la guerre de 1870] était de nature à compromettre la sécurité de l'ennemi, il n'y avait qu'une peine, le fusillement ; ce mot nouveau a été créé par les envahisseurs pour les besoins quotidiens de leur conversation avec les vaincus [, Rev. des Deux-Mondes, 1er sept. 1871, p. 51]