fustet

FUSTET

(fu-stè ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : les fustets et leur bois ; fustets rime avec paix, accès, traits) s. m.
Terme de botanique. Espèce de sumac dont le bois, jaunâtre et veiné, sert en médecine et pour la teinture (rhus cotinus, L.) (famille des térébinthacées). On a dit aussi fustel.
Le fustel qui est un petit bois qui vient en Provence [, Instr. génér. pour la teint. 18 mars 1671, art. 315]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Fusteil [DU CANGE, fustitus.]
  • XVIe s.
    Une charge de fustet [ID., ib.]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de fust, fût, bois (voy. FÛT), proprement petit bois, particularisé à signifier une espèce d'arbrisseau ; prov. fustet ; esp. et port. fustete.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • FUSTET. Ajoutez : - HIST. XIVe s. Ajoutez :
    L'en ne pourra mettre seul feustel, glaioleure, balocie, ne noir de chaudiere (1340) [VARIN, Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2e part. p. 845]

fustet

FUSTET. s. m. T. de Botan. Espèce de sumac dont le bois, jaunâtre et veiné, sert en médecine et pour la teinture.