gâte-ménage

GÂTE-MÉNAGE

(gâ-te-mé-na-j') s. m.
Les domestiques appellent ainsi celui qui porte leurs maîtres à retrancher quelque chose de la dépense de la maison. Au plur. Des gâte-ménage ou ménages.

ÉTYMOLOGIE

  • Gâter, ménage, voy. GÂTE-MAISON, à l'étymologie.

gâte-ménage

Gâte-ménage. s. mas. Les domestiques appellent ainsi celui qui porte leur maître à retrancher mal-à-propos quelque chose de la dépense ordinaire de la maison. C'est un vrai gâte-ménage. Ce mot n'a point de pluriel.