gâte-pâte

GÂTE-PÂTE

(gâ-te-pâ-t') s. m.
Mauvais boulanger, ou mauvais pâtissier. Fig. Tout homme qui fait mal ce qui est de son métier, de sa profession. Au plur. Des gâte-pâte.

ÉTYMOLOGIE

  • Gâter, pâte.

gâte-pâte

GÂTE-PÂTE. n. m. Mauvais boulanger, ou mauvais pâtissier. Par extension, il se dit de Tout ouvrier malhabile, peu expérimenté. Il est familier. Des gâte-pâte.