gélivure

(Mot repris de gélivures)

GÉLIVURE

(jé-li-vu-r') s. f.
Gerçure, fente des arbres causée par une forte gelée.
Des gerces qui suivent la direction des fibres et que les gens des forêts appellent gélivures [BUFF., Exp. sur les végét. 4e mém.]
Une portion de bois mort renfermée dans le bon bois, ce que quelques forestiers appellent la gélivure entrelardée [ID., ib.]
État d'une pierre gélive.

ÉTYMOLOGIE

  • Gélif.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • GÉLIVURE. Ajoutez :
  • Gélivure entrelardée, défaut provenant d'une portion d'écorce qui a été enfermée dans le bois.

gélivure

GÉLIVURE. n. f. T. d'Eaux et Forêts. Fente ou gerçure des arbres, creusée par les grandes gelées.
Traductions

gélivure

בקיעת עץ (ז)