génial, ale

GÉNIAL, ALE

(jé-ni-al, a-l') adj.
Qui a un caractère de fête, gai, abondant, fécond. On pourrait dire au pluriel géniaux,

REMARQUE

  • Dans les exemples suivants, génial est pris dans un tout autre sens et signifie : qui est de génie.
    Il faut quelque travail pour se rendre compte de cette transparence de l'idée, de cette simplicité géniale de l'exécution [Mme DE GASPARIN, Bande du Jura, II, Premier voyage, 2e éd. Paris, 1865]
    Voici peut-être le trait le plus génial du tableau : c'est la figure du fils aîné [ID., Voyages, à travers les Espagnes, 2e éd. Paris, 1869]
    Il faut au peintre qui se consacre à la reproduction fidèle des faits contemporains un courage tout particulier, une prédisposition géniale ; car il n'a pas de précédents ni de modèles autres que ceux qui sont offerts par la réalité [TH. GAUTIER, Portraits contemporains, Paris, 1874, Horace Vernet]
    Cet emploi provient d'une confusion. Le latin genialis, d'où génial, vient de genius, dont le sens est bien établi par la locution indulgere genio, se livrer à ce qui plaît. Par conséquent génial ne peut avoir le sens qu'on lui donne dans ces exemples. La confusion vient de ce qu'on a cru que génial se rattache à ingenium, esprit, génie, tandis qu'il n'en est rien. Il est important de signaler cette déviation ; car, le mot étant un néologisme purement latin, on ne sait vraiment ce qu'il signifie entre son origine et son emploi.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. genialis, de réjouissance, de fête, nuptial, abondant, fécond, de genius, génie, le démon. L'anglais a aussi genial, et là il signifie générateur, bienfaisant, gai, animé ; c'est le sens vrai.