gaïac

(Mot repris de gaïacs)

GAÏAC

(ga-iak) s. m.
Arbre d'Amérique, de la famille des rutacées, dont le bois est dur, pesant et résineux (gaiacum officinale, L.).
Le premier étage de ce magasin sert à mettre les boulets et le bois qui sert pour les poulies qu'ils [en Hollande] appellent bois de gaiac [, Corresp. de Colbert, III, 2. p. 310]
Teinture de gaïac, le soluté de la gaïacine dans l'alcool. Bois de gaïac râpé, un des quatre bois sudorifiques. Petit gaïac, voy. GLABRIER.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La decoction de gaiac est propre pour provoquer la sueur [PARÉ, VI, 22]
    Si les nations desquelles nous retirons le gayac, la salseperille et le bois d'esquine ont des medecins, combien pensons-nous, par ceste mesme recommandation de l'estrangeté, la rareté et la cherté, qu'ils facent feste de nos choulx et de nostre persil ? [MONT., III, 215]

ÉTYMOLOGIE

  • Guaiacan, nom donné à cet arbre par les indigènes de Saint-Domingue, d'après Oviedo, Relacion, ch. 77, qui dit que la principale vertu de ce bois est de guérir le mal de las buas, c'est-à-dire la syphilis.

gaïac

GAÏAC. n. m. Arbre d'Amérique, dont le bois est dur, pesant et résineux. Bois, résine, ou gomme de gaïac.
Traductions

gaïac

guaiac