gabelant

GABELANT

(ga-be-lan) s. m.
Ancien terme qui désignait ceux qui avaient affaire aux gabelles, qui devaient s'y fournir.
Et d'autant que les officiers de la ferme des gabelles de Lyonnais ne font ouverture desdits greniers qu'à certains jours de la semaine, ce qui cause que les gabelants sont contraints de se retirer sans sel et se pourvoir à celui de contre-bande [, Bail Gautier, 6 mars 1660]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Et tiendront lesdits officiers, esdits greniers et boutiques où se fera la vente, une barre au travers de la vente pour d'illec prendre ledit sel gabellé, sans que les gabellans puissent presser ladite barre. Seront tenus.... bailler à chacun qui gabellera en leurs greniers, lesdites billettes.... et ne se partiront d'illec lesdits gabellans, qu'ils n'ayent eu leurs dites billetes [, Ordonn. 8 nov. 1498]

ÉTYMOLOGIE

  • Gabeler.