gai

(Mot repris de gais)

gai, e

adj. [ germ. gâheis, vif ]
1. Qui est de bonne humeur ; enjoué : Avoir l'air gai heureux, joyeux ; morose, triste
2. Qui inspire la gaieté, la bonne humeur : Une réception très gaie divertissant, plaisant ; ennuyeux accueillant, agréable lumineux, 1. vif ; sombre
3. Fam. Un peu ivre.
Avoir le vin gai,
être euphorique quand on est ivre.
adj. et n.
Gay.

gai

GAI, GAIE. adj. Qui a de la gaieté. Un homme gai. Humeur gaie. Esprit gai. Être gai. Rendre gai. Avoir l'esprit gai, l'oeil gai, un air gai. Visage gai. Mine gaie. Gai comme un pinson, comme pinson.

Il se dit aussi de Ce qui inspire la gaieté. Une chanson gaie. Une pièce gaie. Une couleur gaie.

Chambre gaie, appartement gai, Chambre, appartement qui, par sa disposition, et l'abondance du jour qu'il reçoit, inspire la gaieté.

Temps gai, Temps serein et frais.

Fig. et fam., Avoir le vin gai, Être ordinairement de belle humeur quand on a un peu bu.

Fam., Être un peu gai, Être en pointe de vin.

Fam., Propos, conte gai, se dit quelquefois de Propos, de contes un peu libres.

Cheval gai, Cheval qui a une allure vive.

En termes de Blason, Cheval gai, Cheval qui n'a ni selle ni bride.

Le gai savoir, la gaie science se disaient, par opposition à la théologie et à la philosophie, de la Poésie des troubadours.

Il s'emploie aussi comme interjection et signifie Que l'on soit gai. Allons gai. Gai! Gai!

gai

Gai, voyez Gay.

gai


GAI, GAIE, adj. GAIEMENT, adv. GAIETÉ, s. f. [Ghè, ghê, ghéman, ghêté: 1re è moy. au 1er, plus ouvert et long aux 3 aûtres, dont l' e muet ne se prononce pas. On pourrait écrire gaîment, gaîté, et plusieurs l'écrivent de même, sur-tout les Poètes.
   Jadis nous étions gais et d'une gaîté folle.
       Barthe.
= On écrivait anciènement guay: l'u est inutile et l'y aussi: on les a suprimés.] 1°. En parlant des persones, joyeux. "Homme gai, fort gai, et des chôses, qui ont raport à la persone; visage gai: esprit gai: mine, humeur gaie. Voy. GAILLARD. = 2°. Ce qui réjouit. "Air gai; chanson, couleur gaie. = 3°. Il a divers sens, suivant les mots auxquels il s'alie: chambre gaie, qui est claire et en bel aspect. — Verd gai, qui n'est pas foncé. — Avoir le vin gai, être de belle humeur, quand on a un peu bu. = Gai, adv. "Allons gai. — Voy. ENJOUÉ et GAILLARD.
   GAIETÉ, 1°. Joie, belle humeur. "Avoir de la gaieté. "Il a perdu toute sa gaieté. "Il a beaucoup de gaîté dans l'esprit. = Il a de la gaieté dans son style, ou son style est plein de gaîté: il écrit d'une manière agréable et enjouée. = Ce cheval a de la gaîté, il a du feu, de la vivacité. = 2°. Parole ou action folâtre des jeunes gens. On dit, pour les excuser. Ce n'est qu'une gaîté: ce sont de petites gaîtés.
   De gaieté de coeur: expression adverbiale. De propôs délibéré. "Il m'a insulté de gaîté de coeur. "Pourquoi troubler de gaîté de coeur l'esprit et la fortune de cette personne, etc. Sév.
   GAIEMENT, avec gaieté, joyeûsement. "Vivre, aler gaiement. = De bon coeur. "Ces troupes alaient gaiement au combat. = Aller gaîment, aler bon train.

Traductions

gai


gaie

fröhlich, vergnügt, heiter, lustig, ausgelassen, fidelgay, cheerful, merry, jolly, good-humored, good-humoured, cheery, lightheartedlustig, monter, vrolijk, opgewekt, blij, plezierigבדחן (ת), מבודח (ת), מחויך (ת), עליז (ת), צוחקני (ת), שמח (ת), עַלִּיז, מְחֻיָּךְvrolikalegre, content, gaiveselýalvorlig, gladgajaalegre, jovialglaðurallegro, gajo, gaio, giocondo, lietowesołyfestivo, alegreвеселыйkry, gladفَرِحٌπρόσχαροςiloinenveseo陽気な명랑한munterรื่นเริงkeyiflivui vẻ欢乐的 ()
adjectif
1. joyeux Ils sont toujours gais. une vie gaie
2. qui inspire la joie des couleurs gaies

gai

[ge] adj
(= joyeux) → cheerful
Elle est très gaie → She's very cheerful.
[livre, pièce de théâtre] → light-hearted
(un peu ivre)merry