galiote

GALIOTE

(ga-li-o-t') s. f.
Petit bâtiment qui va à rames et à voiles.
Terracuso victorieux nous conduisit à Barcelone avec deux galiotes enlevées au pirate et remplies d'esclaves et de butin [LESAGE, Estev. Gonz. ch. 12]
Galiote à bombes, bâtiment très fort de bois, employé à porter des mortiers et lancer des bombes.
M. Renau osa inventer les galiotes à bombes, aussitôt éclata le soulèvement général dû à toutes les nouveautés [FONTEN., Renau.]
L'armée navale ramena en France les galiotes à bombes, victorieuses non pas tant des Algériens que de leurs ennemis français [ID., ib.]
L'Espagne devait avoir vingt navires de guerre, outre les brûlots et les galiotes à bombes [SAINT-SIMON, 493, 178]
Galiote d'écoutille, barre à feuillures traversant une écoutille pour en recevoir et supporter les panneaux.
Long bateau couvert dont on se sert pour voyager sur les rivières.
Après avoir offert sa prière à tous les saints, et s'être recommandé spécialement à son ange gardien, il prend la galiote [de Saint-Cloud], c'est pour lui un vaisseau de haut bord [MERCIER, Tabl. de Paris, Des parfaits badauds.]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    À Bar en Puille est la navie grant, Tant i a barges et dromons et chalans, E galietes et escipes corant ; Tote mer covre, tant est l'estoire grant [, Og. de Danem. 2314]
    L'amirant en un galiot Fait entrer o lui sans atente Arbalestriers entour quarante [GUIART, dans DU CANGE, galea.]
  • XVe s.
    Et le lendemain les galées des Venitiens arriverent.... et une galiote du seigneur de Metelin [, Boucic. I ; 30]
  • XVIe s.
    Lansac dressoit l'armée de mer à Bordeaux, qui commença par douze grands navires, quatre moiens servans de pattaches, et deux petites galeres, qu'ils appeloient galiottes [D'AUB., Hist. II, 293]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de galie ou galée (voy. GALÉE 1) ; portug. galiota ; ital. galeotta. Galiot a signifié pirate : XIIIe siècle,
    Quant galiot corent par mer Et tornent cel sens [de ce côté] por rober [, Partonop. v. 1745]

galiote

GALIOTE. n. f. T. de Marine. Bâtiment de transport à formes rondes dont se servaient les Hollandais. Une galiote hollandaise.

Il se dit aussi d'une Petite galère. Une galiote de Tunis, de Maroc.

galiote

Galiote, f. penac. Est une espece de vaisseau de mer, long et de bas bord, moyen entre la fuste et la galere, plus grand que celle là, moindre que celle cy, car elle est de vingt bancs à chasque costé, à deux et trois rameurs pour banc, propre à faire courses, dont les Turcs et Mores corsaires usent ordinairement, Biremis.