galonner

(Mot repris de galonnâtes)

galonner

v.t. [ de l'anc. fr. galer, s'amuser ]
Orner d'un galon : Galonner des rideaux.

galonner


Participe passé: galonné
Gérondif: galonnant

Indicatif présent
je galonne
tu galonnes
il/elle galonne
nous galonnons
vous galonnez
ils/elles galonnent
Passé simple
je galonnai
tu galonnas
il/elle galonna
nous galonnâmes
vous galonnâtes
ils/elles galonnèrent
Imparfait
je galonnais
tu galonnais
il/elle galonnait
nous galonnions
vous galonniez
ils/elles galonnaient
Futur
je galonnerai
tu galonneras
il/elle galonnera
nous galonnerons
vous galonnerez
ils/elles galonneront
Conditionnel présent
je galonnerais
tu galonnerais
il/elle galonnerait
nous galonnerions
vous galonneriez
ils/elles galonneraient
Subjonctif imparfait
je galonnasse
tu galonnasses
il/elle galonnât
nous galonnassions
vous galonnassiez
ils/elles galonnassent
Subjonctif présent
je galonne
tu galonnes
il/elle galonne
nous galonnions
vous galonniez
ils/elles galonnent
Impératif
galonne (tu)
galonnons (nous)
galonnez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais galonné
tu avais galonné
il/elle avait galonné
nous avions galonné
vous aviez galonné
ils/elles avaient galonné
Futur antérieur
j'aurai galonné
tu auras galonné
il/elle aura galonné
nous aurons galonné
vous aurez galonné
ils/elles auront galonné
Passé composé
j'ai galonné
tu as galonné
il/elle a galonné
nous avons galonné
vous avez galonné
ils/elles ont galonné
Conditionnel passé
j'aurais galonné
tu aurais galonné
il/elle aurait galonné
nous aurions galonné
vous auriez galonné
ils/elles auraient galonné
Passé antérieur
j'eus galonné
tu eus galonné
il/elle eut galonné
nous eûmes galonné
vous eûtes galonné
ils/elles eurent galonné
Subjonctif passé
j'aie galonné
tu aies galonné
il/elle ait galonné
nous ayons galonné
vous ayez galonné
ils/elles aient galonné
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse galonné
tu eusses galonné
il/elle eût galonné
nous eussions galonné
vous eussiez galonné
ils/elles eussent galonné

GALONNER

(ga-lo-né) v. a.
Orner ou border de galon. Galonner un habit, un chapeau. Se galonner, v. réfl. S'orner de galons.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Bien fu vestue d'une porpre roée, à un fil d'or sa crigne galonnée [, Garin, dans DU CANGE, galo.]
  • XIIIe s.
    Et vient sains [sans] guimple, eschievelée, à un filet d'or galonée [, Partonop. v. 4891]
    Seoir i voit une pucele Qui moult estoit gentieus et bele ; Elle ses cheveus galounoit à deus fils d'or qu'elle tenoit [DU CANGE, gallonnum.]
    Que vous iroie-je disant ? Bele fu [Liesse] et bien atornée ; D'ung fil d'or ere galonnée [, la Rose, 857]
  • XVe s.
    [Yvain de Galles] se faisoit pigner et galonner le chef [FROISS., II, II, 30]

ÉTYMOLOGIE

  • Le sens propre, comme on voit par l'historique, est orner la tête avec des fils de métal, et vient d'un substantif gallon signifiant l'instrument propre à faire cette coiffure. Diez pense que le radical est gal qui est dans gala (voy. ce mot) ; cette conjecture est très fortifiée par le sens propre, lequel est parer la tête. La série des sens est : mettre dans les cheveux un fil métallique, puis orner d'un fil, d'un ruban quelconque la tête ou toute autre chose.

galonner

GALONNER. v. tr. Orner ou border de galon. Galonner un habit. Un chapeau galonné.