gangrené, ée


Recherches associées à gangrené, ée: gangrener

GANGRENÉ, ÉE

(gan-gre-né, née) part. passé de gangrener
Frappé de gangrène. Un pied gangrené.
....Je n'ai rien, vous dis-je, Répondra ce malade à se taire obstiné ; Mais cependant voilà tout son corps gangrené ; Et la fièvre, demain, se rendant la plus forte, Un bénitier aux pieds va l'étendre à la porte [BOILEAU, Épît. III]
Par extension et hyperbole.
Quand un enfant vient à la vie, gangrené des débauches de son père, pourquoi ne se plaint-on pas de la nature ? [CHATEAUB., Génie, I, I, 4]
Fig. Une conscience gangrenée. Une âme gangrenée.