garé, ée

GARÉ, ÉE

(ga-ré, rée) part. passé de garer
Mis à l'abri dans une gare. Un bateau, un convoi garé.
Défenses à tous courtiers et jaugeurs de vins de goûter ni jauger ceux qui seront ès bateaux garés ès dites îles et ports [, Aides, 27 mars 1620]