garancière

GARANCIÈRE

(ga-ran-siè-r') s. f.
Champ semé de garance.
La garance produit si facilement, que sa tige même couchée en terre prend racine, et sert à repeupler la garancière qui a été trop épuisée de sa racine, [, Instruct. génér. pour la teinture, 18 mars 1671, art. 294]
Local où l'on teint avec de la garance.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    C'est toute la despense de la garanciere, ou peu s'en faut, pour huit ou dix ans que la garence demeure en terre [O. DE SERRES, 735]

ÉTYMOLOGIE

  • Garance.