gargouillement

gargouillement

n.m.
1. Bruit produit par un liquide agité de remous dans une canalisation, un récipient : J'entends un gargouillement dans le tuyau de l'évier.
2. Bruit d'un liquide, d'un gaz dans la gorge, l'estomac ou les intestins : J'ai faim, mon estomac ne cesse d'émettre des gargouillements borborygme

gargouillement

(gaʀgujmɑ̃)
nom masculin
1. bruit que fait un liquide J'entends un gargouillement dans les tuyaux.
2. corps bruit que fait un liquide dans le corps le gargouillement des intestins

GARGOUILLEMENT

(gar-gou-lle-man, ll mouillées, et non gar-gou-ye-man) s. m.
Bruit que fait quelquefois l'eau dans la gorge, dans l'estomac et dans les entrailles. Bruit que fait l'intestin qui rentre dans sa place naturelle, lorsqu'on réduit une hernie. Bruit qui se produit dans une caverne du poumon et que le médecin perçoit à l'aide de l'auscultation.
Bruit que fait l'eau en tombant d'une gargouille.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Reduisant une hargne, si on oit des vents, comme un gargouillement, on la juge intestinale [PARÉ, Introd. 23]

ÉTYMOLOGIE

  • Gargouiller.

gargouillement

GARGOUILLEMENT. n. m. Bruit analogue à celui que fait l'eau dans une gargouille et qui est produit par le déplacement de liquides dans l'estomac et les intestins.

gargouïllement

Gargouïllement, ou Gargarizement, Gargarizatio, Gargarizatus.

gargouillement


GARGOUILLEMENT, s. m. GARGOUILLER, v. neut. GARGOUILLIS, s. m. [Gar-gou-glie-man, glié, gli: mouillez les ll; 2e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Gargouillis exprime le bruit que fait l'eau en tombant d'une gargouille. = Par métaphore, on apèle gargouillement le bruit que fait l'eau quelquefois dans la gorge, dans l'estomac et dans les entrailles; et l'on a dit gargouiller, des petits garçons qui barbotent dans l'eau, et font un bruit semblable au gargouillis.

Traductions

gargouillement

gorgogliamento, gorgolio

gargouillement

[gaʀgujmɑ̃] nm = gargouillis