garguille

GARGUILLE

(gar-ghi-ll', ll mouillées) s. m.
Nom propre dont on s'est servi dans ces locutions : Prendre Gautier pour Garguille, se méprendre.
Souvent elle se méprenait, Sitôt qu'elle l'entretenait, Et prenait Gautier pour Garguille [SCARRON, Virg. IV]
N'épargner ni Gautier ni Garguille, n'épargner personne.
Au reste, n'épargnez ni Gautier ni Garguille [RÉGNIER, Sat. XII]

ÉTYMOLOGIE

  • Les Anecdotes dramatiques (1775, t. III, p. 203) disent que Gautier Garguille était le nom de théâtre qu'avait adopté Hugues Guérin, dit Fléchelles, célèbre farceur qui débuta dans la troupe du Marais vers 1598. On voit que le langage populaire s'amusa à dédoubler le nom de ce personnage pour en opposer les deux parties.