gastrolàtre

GASTROLÀTRE

(ga-stro-lâ-tr') s. m.
Celui qui fait un dieu de son ventre, qui ne vit que pour la bonne chère.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les uns estoient nommés engastrimythes, les autres gastrolatres [RAB., Pant. IV, 58]

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, estomac, et adorer.