gaz

gaz

n.m. [ mot créé au XVIIe s. d'après le lat. chaos, du gr. khaos, gouffre, abîme, masse confuse ]
1. L'un des trois états de la matière (par opp. à liquide et solide) qui est expansible et compressible.
2. Corps qui se trouve naturellement à l'état gazeux : L'oxygène est un gaz.
3. Gaz naturel ou manufacturé employé notamm. comme combustible ou carburant : Une bouteille de gaz.
4. (Surtout au pl.) Mélange d'air dégluti et de produits volatils des fermentations, dans le tube digestif : Elle a des gaz.
Gaz de combat,
substances chimiques gazeuses ou liquides employées comme arme militaire.
Gaz de pétrole liquéfiés
G.P.L.
Gaz de ville,
gaz naturel distribué par des conduites (par opp. à gaz en bouteille).
Gaz naturel,
mélange d'hydrocarbures gazeux que l'on trouve dans les gisements souterrains, constituant un excellent combustible.
Il y a de l'eau dans le gaz,
Fam. il y a des tensions, des désaccords.
Mettre les gaz,
donner de la vitesse à un moteur en appuyant sur l'accélérateur ; fig., se hâter.

GAZ

(gaz') s. m.
Selon van Helmont, introducteur du mot, substance subtile unie aux corps, et qu'il appela esprit sauvage à cause qu'il la considérait comme incoercible.
Aujourd'hui, en chimie, tout fluide aériforme, qui reste aériforme sous la pression et à la température atmosphériques ordinaires. L'air est un gaz. L'eau résulte de la combinaison de deux gaz. Gaz permanents, ceux qui conservent l'état aériforme à toutes les températures, par opposition à gaz non permanents ou vapeurs qu'un certain degré de froid réduit à l'état liquide.
Absolument. Le gaz, celui qui est employé pour l'éclairage et qui est formé en grande partie par le gaz hydrogène bicarboné provenant de la décomposition de la houille par la chaleur. Allumer, éteindre le gaz. On ne voit pas assez, donnez du gaz, plus de gaz.
La presse éclaire, et le gaz illumine, Et la vapeur vole aplanir les mers [BÉRANG., Comète.]
Gaz portatif, gaz d'éclairage que l'on distribue au domicile des personnes qui en font usage. Bec de gaz, espèce de robinet, en forme de bec de lampe, par lequel sort le gaz distribué dans les conduits, lorsqu'on veut l'allumer. Le Gaz, la compagnie du gaz, celle qui fournit le gaz de l'éclairage. Il est employé au Gaz parisien. Il va entrer au Gaz. Le gaz, l'éclairage au gaz. C'est une petite ville où l'on ne connaît pas encore le gaz.
Se dit aussi, improprement, des vapeurs de l'estomac et des intestins. Il a l'estomac gonflé de gaz.

ÉTYMOLOGIE

  • Nom créé par van Helmont (né en 1577), et qui paraît formé du flamand (van Helmont était Flamand) geest, esprit ; allem. Geist. Scheler préférerait, sans l'assurer pourtant, le verbe gäschen, bouillir, fermenter.

gaz

GAZ. (On prononce le z.) n. m. Terme de Physique et de Chimie. Il se dit des Fluides ayant une forme essentiellement variable et tendant toujours à occuper le plus grand volume possible. L'air atmosphérique se compose de gaz oxygène et de gaz azote. Gaz d'hydrogène. Gaz délétères.

Gaz permanents. On a appelé ainsi longtemps les gaz que l'on ne savait pas liquéfier. On peut aujourd'hui liquéfier tous les gaz en les refroidissant suffisamment et en employant une pression convenable.

Gaz d'admission, Gaz formé dans le carburateur par de l'essence vaporisée et de l'air atmosphérique et qui s'enflamme avec explosion au contact d'une étincelle. Gaz d'échappement, Gaz formés par les résidus du gaz d'admission lorsqu'ils sont rejetés hors des cylindres et projetés à l'extérieur.

Gaz d'éclairage, ou absolument Gaz, Celui qui est produit par la distillation de la houille et formé de divers carbures d'hydrogène, que l'on emploie pour l'éclairage. Éclairage au gaz. Chauffage au gaz. Ce magasin est éclairé au gaz. Fourneau à gaz. Compteur à gaz.

Bec de gaz. Orifice d'un tuyau, muni d'un robinet, qui amène le gaz servant à l'éclairage. Ouvrir, fermer un bec de gaz.

Par extension, GAZ se dit des Flatulences qui se dégagent dans les intestins de la fermentation des aliments. Avoir des gaz, rendre des gaz.

gaz


GAZ, s. m. [Gâs, monos. long.] Terme de chimie, fort en vogue aujourd'hui. C'est la partie aromatique volatile d'une plante. Acad. On done aussi ce nom à l'air inflammable: gaz méphitique, etc.

Synonymes et Contraires

gaz

nom masculin pluriel gaz
Air contenu dans le tube digestif.
Traductions

gaz

Gasgas, fart, wind, natural gasgas, scheet, veest, windגז (ז), גָּזgasgasplyngasαέριο, γκάζι, φωταέριοfurzo, gasogaskaasugázgas, aeriformegasspeido, gásgasغَازplinガス가스gazгазแก๊ซgazkhí ga煤气газ氣體 (gɑz)
nom masculin
1. matière invisible un chauffage au gaz une bouteille de gaz une cuisinière à gaz
2. ce qui s'échappe du moteur d'un véhicule la pollution due aux gaz d'échappement

gaz

[gɑz] nm invgas
gaz en bouteille → bottled gas
chambre à gaz → gas chamber
masque à gaz → gas mask
mettre les gaz (AUTOMOBILES) → to put one's foot down
gaz à effet de serre nmgreenhouse gas