geai

geai

[ ʒɛ] n.m. [ bas lat. gaius ]
Oiseau passereau à plumage brun clair tacheté de bleu, de blanc et de noir, commun dans les bois.
Remarque: Ne pas confondre avec jais.

geai

(ʒɛ)
nom masculin
oiseau aux couleurs variées des geais sur une branche

GEAI

(jè) s. m.
Oiseau de la famille des corbeaux, remarquable par son plumage bigarré, corvus glandarius, L. ; il est de ceux à qui on peut apprendre à parler. C'est le geai paré des plumes du paon, c'est le geai de la fable, se dit de quelqu'un qui se fait honneur d'une chose d'emprunt.
Un paon muait ; un geai prit son plumage, Puis après se l'accommoda... Il est beaucoup de geais à deux pieds comme lui Qui se parent souvent des dépouilles d'autrui [LA FONT., Fabl. IV, 9]
Populairement, foireux comme un geai.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Si je vois là, je vous chastoierai Del poing senestre ; me resamblez le gai Qui siet sor l'arbre où je volentiers trai [, Raoul de C. 197]
  • XIIIe s.
    Uns escoufles [sorte d'épervier] jut [fut gisant] en sun lit, Malades fu, si cum il dit ; Uns gais ot sun ni près de lui [MARIE, Fable 87]
  • XIVe s.
    Esprevier d'yver prent, quant il est bon, la pie, le jay [, Modus, f° CXV, verso]
    Voler aux merles, aux mauvis, aux gois [, Ménagier, III, 2]
    Ne je ne pris [prise] un bec de jay Ceux qui s'en vorroient ruser [retirer, reculer] [MACHAUT, p. 7]
  • XVIe s.
    Je ressembleray au hibou, et croy qu'il y aura quelque gay ou meschant corbeau qui me cajolleront et becquetteront [PARÉ, Mumie et lic. Dédic.]
    Ils piolent comme les poules, ils cageollent comme les gays [ID., Animaux, 25]

ÉTYMOLOGIE

  • Picard et norm. gai ; Berry, jaie ; provenc. gai, jai ; espagn. gayo ; bas-lat. gaius, gaia. Diez croit que c'est le même mot que gai, adjectif. On penserait plutôt à l'adjectif dauphinois gaille, bigarré ; espagn. gayo. D'autres y ont cherché une contraction du bas-breton gegin, kegin, geai. Remarquez qu'un des noms vulgaires du geai est gaget. Il y a dans l'arrondissement de Loches deux communes dites le grand et le petit Geai, en latin, Gebriacus.

geai

GEAI. n. m. Oiseau de la famille des Corvidés dont le plumage, gris sur la plus grande partie du corps, se mêle de bleu, de noir et de rouge orangé sur les ailes. Il se rapproche du perroquet par sa faculté d'imiter les sons.

Fig., C'est le geai paré des plumes du paon, se dit, par allusion à une fable de La Fontaine, d'une Personne qui cherche à se faire valoir par des avantages qui ne lui appartiennent pas.

geai


GEAI, s. m. [Monos. : é fer.] Oiseau d'un plumage bigarré, qui est du genre de ceux auxquels on aprend à parler.

Traductions

geai

עורבני (ז), עוֹרְבָנִי

geai

garolo

geai

jay

geai

Jay

geai

Jay

geai

Jay

geai

제이

geai

Jay

geai

[ʒɛ] nmjay