genette, à la

GENETTE, À LA2

(je-nè-t') loc. adv.
Aller à cheval à la genette, c'est-à-dire avec les étriers fort courts, de manière que l'éperon porte vis-à-vis du flanc du cheval.
S. f. Espèce de mors à la turque, dont la gourmette a la forme d'un grand anneau.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Chevaux enharnachés à la genette [BRANT., Sur les duels, p. 68, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Genet ; parce que c'était ainsi qu'on montait les genets.