germé

germé, e

adj.
Qui commence à développer son germe ou ses germes : Des pommes de terre germées.

germe

GERME. n. m. T. de Physiologie et d'Histoire naturelle. Rudiment de tout être organisé, végétal ou animal. Féconder un germe.

Le germe d'un oeuf, se dit, communément, de la Partie compacte et glaireuse qui se trouve dans l'oeuf.

Il se dit, en termes de Botanique, pour l'Ovaire, la partie de la fleur qui devient le fruit lorsque la fécondation s'est opérée. Le germe est ordinairement à la partie inférieure du pistil.

Il désigne aussi, surtout dans le langage ordinaire, la Partie de la semence dont se forme la plante. Le germe du blé. Le germe du gland, de l'amande, etc.

Il se dit également de la Partie d'une racine bulbeuse ou tubéreuse qui produit une nouvelle plante. Le germe d'un oignon. Une pomme de terre a ordinairement plusieurs germes.

Il se prend encore pour cette Première pointe qui sort d'une graine, d'une bulbe, etc., lorsqu'elle commence à pousser. Les fourmis rongent le germe du blé.

Il se dit figurément de Ce qui est le principe, la cause, l'origine de quelque chose. Contracter le germe d'une maladie. Fig., Un germe de division, de querelle. Ces germes de rébellion couvaient depuis longtemps. Le germe d'une grande oeuvre. Étouffer le mal dans son germe.

germe

Germe, et semence des arbres, Germen.

Le germe des aulx, oignons, et semblables, Thalli.

Germe, ou Germillon d'un oeuf, Germen.

Un faux germe de femme, Mola.

germe


GERME, s. masc. GERMER, v. neutre. GERMINATION, s. fém. [1re ê ouv. Dans le dernier, tion a le son de cion, en vers, ci-on.] Germe est, au propre, cette partie du grain ou de la semence qui pousse la première. "Le germe du blé, du gland, de l'amande. Le germe d'un oeuf. = Au fig. semence, caûse. "Un germe de procês, de querelle, etc. = Germer, pousser le germe au dehors. "Le blé commence à Germer. = Germination, terme de Botanique; premier dévelopement des parties contenûes dans le germe d' une semence. = * Formey dit, germement, mot barbâre.
   REM. Germe et germer sont fort à la mode au figuré. On ne voit dans les écrits modernes, que le germe des talens, et des talens qui germent; et "un génie qui nourrit, échaufe et fait germer les talens. THOMAS. Et ce qu'il y a d'admirable, c'est qu'ils sont nourris avant que de germer. = On a dit depuis plus long-tems, que la parole de Dieu a germé dans un coeur, pour dire, qu'elle y a fructifié.

Traductions

germé

נבוט (ת), נָבוּט