gesticulation

gesticulation

n.f.
Action de gesticuler.

gesticulation

(ʒɛstikylasjɔ̃)
nom féminin
action de faire beaucoup de mouvements les gesticulations d'un professeur

GESTICULATION

(jè-sti-ku-la-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
Action de gesticuler.
L'imitateur arrive à sa fin, ou par le discours seul, ou par la gesticulation (car il faut que je me serve de ce mot), ou par le chant [GODEAU, Disc. sur Malherbe.]
Figurez-vous avec cela, dans sa manière de conter et dans sa gesticulation, la gentillesse la plus naïve [MARMONTEL, Mém. VI]

REMARQUE

  • Godeau, au commencement du XVIIe siècle, paraît le considérer comme un mot nouveau ; cependant il avait déjà été employé dans le XVIe.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Mines et gesticulations [BOUCHET, Serées, liv. I, p. 134, dans LACURNE, au mot matachins.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. gesticulationem, de gesticulare, gesticuler.

gesticulation

GESTICULATION. n. f. Action de gesticuler. Gesticulation ridicule.
Traductions

gesticulation

gebarenspel

gesticulation

gesticulation