gibecière


Recherches associées à gibecière: musette

gibecière

n.f. [ de l'anc. fr. gibiez, gibier ]
1. Sac en toile ou en peau, à bretelle ou à poignée, servant au transport du gibier carnassière
2. Anc. Sac d'écolier, porté sur l'épaule ou dans le dos.
3. Sac à main à rabat, porté en bandoulière (aussi appelé sac gibecière).

gibecière

(ʒibəsjɛʀ)
nom féminin
sac porté sur l'épaule la gibecière d'un chasseur

GIBECIÈRE

(ji-be-siè-r') s. f.
Sorte de bourse large et plate qu'on portait autrefois à la ceinture.
Gibecière, espèce de bourse large et aplatie, dont les miniatures et la sculpture des XIIIe et XIVe siècles nous ont conservé les modèles [DE LABORDE, Émaux, p. 329]
Sorte de grande poche ou de petit sac que le berger pend à son côté pour mettre son pain.
Sorte de grande bourse où les chasseurs portent leurs munitions et mettent le gibier. Fig. dans un langage très familier, garnir ou remplir sa gibecière, se garnir ou se remplir la gibecière, manger et boire copieusement, surtout avant de partir.
Sac à l'usage des escamoteurs, qu'ils attachent devant eux quand ils opèrent. Tour de gibecière, escamotage.
C'est un faiseur de tours de gibecière qui escamote ce qu'il a donné [DIDER., Nouv. pens. phil. 3]
Fig. Il a plus d'un tour dans sa gibecière, ou il sait plus d'un tour de gibecière.
Nom de diverses coquilles bivalves, appartenant au genre peigne.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Une petite gibeciere de l'euvre d'Engleterre [DE LABORDE, Émaux, p. 329]
    Pour six gibecieres brodées et estoffées à boutons de perles, données aux chevaliers qui servirent la dite dame à son sacre [DU CANGE, gibacaria.]
    Johan Bourrebas avoit à sa ceinture un petit gibacier, et avoit audit gibacier huit sols parisis [ID., ib.]
  • XVe s.
    Le suppliant prit un gibecier de cuir auquel avoit une cedule [DU CANGE, ib.]
    Une gibeciere blanche de toille de Hollande à fers d'argent [, Bibl. des ch. 6e série, t. I, p. 430]
  • XVIe s.
    Les envieux tant amys qu'ennemis du dit sieur d'Espernon accouroient.... lesquels, voyant le tiltre [d'un livre], deboursoient de leurs gibbecieres pour en faire l'achat [BRANT., Cap. fr. t. II, p. 314, dans LACURNE]
    Comme dient les Allemans, ce ne sont les mots qui remplissent la gibeciere, ains ce qu'on fourre dedans [CHOLIÈRES, Contes, t. I, matinée 7]

ÉTYMOLOGIE

  • Diez le rattache à gibier, avec raison ; car le vieux français a gibecer, en bas-latin gibicere, aller à la chasse du gibier ; c'est par l'intermédiaire de ces formes que vient gibacaria, gibecière. Cela écarte le bas-latin giba, coffre, le grec signifie, petit sac, et l'arabe djib, poche, sac.

gibecière

GIBECIÈRE. n. f. Grand sac, ordinairement de cuir et de filet, qui sert aux chasseurs.

Il désigne aussi un Sac de cuir dont se servent les écoliers. Mettre ses livres et ses cahiers dans sa gibecière.

Il désigne encore l'Espèce de sac dans lequel les escamoteurs, les joueurs de gobelets mettent leurs instruments, et qu'ils attachent devant eux quand ils font leurs tours. Tour de gibecière, Escamotage.

Fig., Il a plus d'un tour dans sa gibecière. Il est rusé et fertile en expédients pour se tirer d'embarras. On dit plus ordinairement aujourd'hui dans son sac.

gibecière


GIBECIèRE, s. f. [2e et dern. e muet: 3e è moy. et long.] Autrefois, bourse large et plate, que l'on portait à la ceintûre. Aujourd' hui, bourse de cuir, où les chasseurs mettent le plomb, la poûdre et les autres choses dont ils se servent à la chasse. = Les Escamoteurs vulgaires ont aussi une gibecière; et on apèle leurs tours de passe-passe, des tours de gibecière.

Traductions

gibecière

ילקוט צד (ז), תיק צד (ז), תרמיל צד (ז), תִּיק צַד

gibecière

carniera

gibecière

[ʒib(ə)sjɛʀ] nf [chasseur] → gamebag (= sac en bandoulière) → shoulder bag