girie

GIRIE

(ji-rie) s. f.
Terme populaire. Plainte hypocrite, jérémiade ridicule. Faire des giries. Quelle girie ! Il se dit aussi pour manières, façons dans le langage ou le maintien.
M'embêtent-ils avec leurs giries ? dit tout bas Bancroche à son compagnon [CH. DE BERNARD, le Gentilhomme campagnard, II, § 20]

ÉTYMOLOGIE

  • Origine inconnue. Le bourguignon a geyre, grimace. Jaubert, Gloss., écrit gyrie, et le tire du latin gyrus, cercle, tour.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    GIRIE. Ajoutez :
    Action de tourner.
    D'abord on les enferme [les puces] dans des boîtes de papier qui tournent au moindre mouvement ; ces giries étonnent la bête, qui apprend à marcher posément, le reste s'ensuit [, Extrait de l'International, dans l'Universel du 21 sept. 1869]
  • Cet emploi de girie au sens d'action de tourner, appuie la conjecture de M. Jaubert, qui le tire du lat. gyrus, cercle, tour.