glaner

(Mot repris de glanent)

glaner

v.t. [ bas lat. glenare, d'un radical gaul. ]
1. Ramasser dans un champ les épis restés sur le sol après la moisson.
2. Récupérer de la nourriture à la fin des marchés ou dans les poubelles des supermarchés.
3. Fig. Recueillir çà et là des éléments fragmentaires pour en tirer parti : Ces journalistes cherchent à glaner des informations grappiller butiner

glaner


Participe passé: glané
Gérondif: glanant

Indicatif présent
je glane
tu glanes
il/elle glane
nous glanons
vous glanez
ils/elles glanent
Passé simple
je glanai
tu glanas
il/elle glana
nous glanâmes
vous glanâtes
ils/elles glanèrent
Imparfait
je glanais
tu glanais
il/elle glanait
nous glanions
vous glaniez
ils/elles glanaient
Futur
je glanerai
tu glaneras
il/elle glanera
nous glanerons
vous glanerez
ils/elles glaneront
Conditionnel présent
je glanerais
tu glanerais
il/elle glanerait
nous glanerions
vous glaneriez
ils/elles glaneraient
Subjonctif imparfait
je glanasse
tu glanasses
il/elle glanât
nous glanassions
vous glanassiez
ils/elles glanassent
Subjonctif présent
je glane
tu glanes
il/elle glane
nous glanions
vous glaniez
ils/elles glanent
Impératif
glane (tu)
glanons (nous)
glanez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais glané
tu avais glané
il/elle avait glané
nous avions glané
vous aviez glané
ils/elles avaient glané
Futur antérieur
j'aurai glané
tu auras glané
il/elle aura glané
nous aurons glané
vous aurez glané
ils/elles auront glané
Passé composé
j'ai glané
tu as glané
il/elle a glané
nous avons glané
vous avez glané
ils/elles ont glané
Conditionnel passé
j'aurais glané
tu aurais glané
il/elle aurait glané
nous aurions glané
vous auriez glané
ils/elles auraient glané
Passé antérieur
j'eus glané
tu eus glané
il/elle eut glané
nous eûmes glané
vous eûtes glané
ils/elles eurent glané
Subjonctif passé
j'aie glané
tu aies glané
il/elle ait glané
nous ayons glané
vous ayez glané
ils/elles aient glané
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse glané
tu eusses glané
il/elle eût glané
nous eussions glané
vous eussiez glané
ils/elles eussent glané

GLANER

(gla-né) v. a.
Recueillir dans les champs les épis échappés au moissonneur. Glaner les épis après la moisson faite. On dit dans le même sens glaner un champ. Dans l'Ancien Testament, Dieu défend aux propriétaires de glaner leurs champs. Par extension.
Voilà l'enfant des chaumières Qui glane sur les bruyères Le bois tombé des forêts [LAMART., Harm. II, 1]
Absolument.
Booz dit à Ruth : Écoutez, ma fille, n'allez point dans un autre champ pour glaner, et ne sortez point de ce lieu [SACI, Bible, Ruth, II, 8]
Fig.
L'indigence glane chez d'autres, Mais elle moissonnait chez lui [BÉRANG., Étoil. qui filent.]
Fig. Recueillir le peu qui a été laissé ou négligé par d'autres, en parlant de profits.
Ces nations [Anglais, Français] n'ont fait que glaner après les riches moissons [en Amérique] des Espagnols [VOLT., Mœurs, 149]
Fig. Il se dit en un sens analogue des choses d'esprit. Cette époque a été bien étudiée ; à peine y pourrait-on glaner quelques faits.
Lire Homère, Aristote, et, disciple nouveau, Glaner ce que les Grecs ont de riche et de beau [RÉGNIER, Sat. XII]
Absolument.
Mais ce champ ne se peut tellement moissonner, Que les derniers venus n'y trouvent à glaner [LA FONT., Fabl. III, 1]
Tout est dit.... depuis six mille ans qu'il y a des hommes, et qui pensent.... l'on ne fait plus que glaner après les anciens [LA BRUY., I]
Les anecdotes sont un champ resserré où l'on glane après la vaste moisson de l'histoire [VOLT., Louis XIV, 25]
L'ouvrage de Sénèque est un champ où l'on trouve toujours à glaner [DIDEROT, Règne de Claude et Nér. II, 3]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et si ne soit si hardis gleneres ou gleneresse ki voist [aille] à camp glener en jour de feste ne en diemence souz le fourfait de cinq sols [TAILLIAR, Recueil, p. 410]
    Se j'ai trové aucun espi Après la main es mestiviers, Je l'ai glané molt volentiers [HUGUES DE MERY, le Tournoiement de l'antechrist, p. 104]
  • XVe s.
    Chascuns pense de glainer sa moisson, Et d'amasser joiaulx, or et finance [E. DESCHAMPS, Administrat. de l'hôtel du prince.]
  • XVIe s.
    Celui ne choisit pas qui glane [LEROUX DE LINCY, Prov. t. I, p. 75,]

ÉTYMOLOGIE

  • Génev. gléner, glainer ; picard, glainer ; Berry, glainer, glener ; provenç. grenar, dans Gramm. de Faidit, publiée par GUESSARD, 2e éd. p. 31 ; bas-lat. glenare (si quis in messem alienam glenaverit, texte de la fin du VIe siècle). Diez note l'étymologie indiquée par Leibnitz : kimry, glain, glân, net ; à quoi il ajoute le scandinave glana, éclaircir ; de sorte que glaner serait proprement nettoyer. Cela est possible sans être très satisfaisant ; il ne faut donc pas perdre de vue le bas-latin geliba, gelima, gelina, gerbe, poignée ; anglo-saxon, gelm, gilm, poignée. Ici le sens est satisfaisant, et les variations de la consonne laissent jour à la transformation. Il reste donc de l'incertitude entre une étymologie bonne pour la forme, moins bonne pour le sens ; une autre bonne pour le sens et moins bonne pour la forme. Le provençal grenar paraît être une forme accidentelle, et ne se rattacher en rien à granum, grain.

glaner

GLANER. v. tr. Ramasser des épis de blé après la moisson. Elle a glané assez d'épis pour avoir de quoi se nourrir tout l'hiver. Absolument, Il m'a été défendu de glaner dans ce champ.

Employé absolument, il se dit figurément en parlant du Profit que l'on peut encore tirer d'une affaire où un autre a beaucoup gagné, ou bien en parlant de Ce qui reste à dire sur une matière, sur un sujet qu'un autre a déjà traité. Ce savant n'a laissé presque rien à glaner après lui. Nous ne faisons guère que glaner après les anciens.

glaner

Glaner, actif. acut. Est ramasser les espis demeurez sur le champ apres les gerbes liées. Aucuns estiment qu'il vient de ce mot Latin, Glans glandis. Parce que jadis le froment n'estant en usage, on vivoit de gland: et que Glaner est comme si l'on disoit Glander, ou Glandéer, amasser du gland, Spicilegium facere.

Synonymes et Contraires

glaner

verbe glaner
Ramasser çà et là.
Traductions

glaner

gleanbijeenrapen, lezen [aren]ללקט (glane)
verbe transitif
1. ramasser les céréales coupées et restées dans unchamp glaner des épis de blé
2. figuré rassembler des éléments dispersés glaner des informations

glaner

[glane]
vt → to glean
vi → to glean