glorifier

(Mot repris de glorifiiez)

glorifier

v.t.
Honorer, rendre gloire à : Ils ont glorifié la mémoire de ces courageux soldats chanter, exalter, louer, vanter ; dénigrer, flétrir célébrer, chanter ; déprécier, dévaloriser

se glorifier

v.pr.
(de) Tirer vanité de : Cet athlète se glorifie de ses victoires s'enorgueillir de, se vanter de

glorifier

(glɔʀifje)
verbe transitif
rendre honneur à qqn glorifier les héros

glorifier


Participe passé: glorifié
Gérondif: glorifiant

Indicatif présent
je glorifie
tu glorifies
il/elle glorifie
nous glorifions
vous glorifiez
ils/elles glorifient
Passé simple
je glorifiai
tu glorifias
il/elle glorifia
nous glorifiâmes
vous glorifiâtes
ils/elles glorifièrent
Imparfait
je glorifiais
tu glorifiais
il/elle glorifiait
nous glorifiions
vous glorifiiez
ils/elles glorifiaient
Futur
je glorifierai
tu glorifieras
il/elle glorifiera
nous glorifierons
vous glorifierez
ils/elles glorifieront
Conditionnel présent
je glorifierais
tu glorifierais
il/elle glorifierait
nous glorifierions
vous glorifieriez
ils/elles glorifieraient
Subjonctif imparfait
je glorifiasse
tu glorifiasses
il/elle glorifiât
nous glorifiassions
vous glorifiassiez
ils/elles glorifiassent
Subjonctif présent
je glorifie
tu glorifies
il/elle glorifie
nous glorifiions
vous glorifiiez
ils/elles glorifient
Impératif
glorifie (tu)
glorifions (nous)
glorifiez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais glorifié
tu avais glorifié
il/elle avait glorifié
nous avions glorifié
vous aviez glorifié
ils/elles avaient glorifié
Futur antérieur
j'aurai glorifié
tu auras glorifié
il/elle aura glorifié
nous aurons glorifié
vous aurez glorifié
ils/elles auront glorifié
Passé composé
j'ai glorifié
tu as glorifié
il/elle a glorifié
nous avons glorifié
vous avez glorifié
ils/elles ont glorifié
Conditionnel passé
j'aurais glorifié
tu aurais glorifié
il/elle aurait glorifié
nous aurions glorifié
vous auriez glorifié
ils/elles auraient glorifié
Passé antérieur
j'eus glorifié
tu eus glorifié
il/elle eut glorifié
nous eûmes glorifié
vous eûtes glorifié
ils/elles eurent glorifié
Subjonctif passé
j'aie glorifié
tu aies glorifié
il/elle ait glorifié
nous ayons glorifié
vous ayez glorifié
ils/elles aient glorifié
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse glorifié
tu eusses glorifié
il/elle eût glorifié
nous eussions glorifié
vous eussiez glorifié
ils/elles eussent glorifié

GLORIFIER

(glo-ri-fi-é) , je glorifiais, nous glorifiions, vous glorifiiez ; que je glorifie, que nous glorifiions, que vous glorifiiez v. a.
Donner de la gloire. Glorifier un homme, une action, un dévouement.
Particulièrement. Rendre gloire et honneur à Dieu.
Alors ces trois hommes louaient Dieu dans la fournaise et le glorifiaient et le bénissaient d'une même bouche [SACI, Bible, Daniel, III, 51]
Les bêtes sauvages, les dragons et les autruches me glorifieront, parce que j'ai fait naître des eaux dans le désert [ID., Isaïe, XLIII, 20]
Peu s'en faut que l'esprit humain ne tire de là [la permission du mal par la Providence] cette conclusion impie qu'on attribuait faussement à saint Paul : que, puisque Dieu est glorifié par les crimes des hommes, il ne les faut plus condamner [NICOLE, Ess. de mor. 2e traité, chap. 3]
être soumis à Dieu, garder fidèlement et constamment la loi de Dieu, glorifier Dieu par une vie digne de Dieu, c'est ainsi que nous le reconnaîtrons pour père [BOURD., Annonciat. de la Vierge, Myst. t. II, p. 142]
Veut-il par mon trépas que je le glorifie ? [RAC., Esth. II, 9]
Terme de théologie. Rendre participant de la gloire, de la béatitude éternelle.
Comme ils fuyaient la gloire et cherchaient les supplices, Les supplices enfin les ont glorifiés [CORN., Imit. I, 18]
Je glorifierai quiconque m'aura rendu gloire, et ceux qui me méprisent tomberont dans le mépris [SACI, Bible, Rois, I, II, 30]
Si je me glorifie moi-même, ma gloire n'est rien ; c'est mon père qui me glorifie [ID., Év. St Jean, VIII, 54]
Il viendra pour venger les humbles, en glorifiant dans leurs personnes l'humilité [BOURD., Jug. dern. 2e avent, p. 357]
Se glorifier, v. réfl. Faire gloire de quelque chose.
Tant qu'Alexandre eut en tête un si grand capitaine, il put se glorifier d'avoir vaincu un ennemi digne de lui [BOSSUET, Hist. III, 5]
Elle s'est toujours plus glorifiée d'être fille de saint Bernard que de tant de braves aïeux, de la race desquels elle est descendue [ID., Yol. de Monterby.]
Il n'est rien de plus naturel que de se glorifier des noms qu'on s'est acquis par sa vertu, plutôt que de ceux qu'on tient du hasard [BOURD., Myst. Circoncision de J. C. t. I, p. 65]
La Grèce, qui se vante d'avoir fait naître Platon, se glorifie encore d'Anacréon ; et Cicéron ne fait point oublier Catulle [VOLT., Cons. à un journal.]
Se glorifier dans, placer sa gloire dans. Dieu se glorifie dans ses saints. Un père se glorifie dans ses enfants.
Afin que Jérusalem se glorifie en vous, et que votre nom soit au nombre des saints et des justes [SACI, Bible, Judith, X. 8]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Jo suis Jesus tis frere ; tu glorifieras M'iglise par tun sanc, e eshaucié seras [, Th. le mart. 100]
    Ki mei honured, jol glornifierai ; et ki mei despirra, jol metrai en despit [, Rois, p. 9]
  • XIIIe s.
    Cuers [cœur] ne se puet glorefier Ne por terre ne por denier Tant comme il fet por fine amor [, Lai du conseil]
  • XVe s.
    Et telz seigneurs y a qui n'ont que treize livres de rente qui se glorifient de dire : Parlez à mes gens, cuydans par ceste parolle contrefaire les très grans seigneurs [COMM., I, 10]
  • XVIe s.
    Il se glorifie qu'il mesprisera hardiment tout ce qui peut tourmenter son esprit [CALV., Inst. 453]
    Il se cognoissoit detteur de Dieu à glorifier son nom, fust par vie fust par mort [ID., ib. 561]
    Celui qui aura honte d'une meschante robbe, se glorifiera en une precieuse [ID., ib. 566]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. glorificar, glorifiar ; espagn. glorificar ; ital. glorificare ; du lat. glorificare, de gloria, gloire, et le suffixe verbal ficare (voy. FIER, suffixe). L'ancienne langue disait aussi glorier.

glorifier

GLORIFIER. v. tr. Honorer, célébrer par de grandes louanges. Glorifier les morts pour la France. Glorifier la victoire de la Marne. Par extension, On a glorifié le vainqueur.

Il signifie, dans le langage religieux, Honorer la divinité dans toute sa gloire. Glorifier Dieu. Notre-Seigneur soit loué et glorifié de tout. Dieu est glorifié dans ses saints.

Par extension, il signifie, en parlant de Dieu, faire participer à sa gloire. Dieu glorifie les saints.

SE GLORIFIER DE signifie Se faire gloire de quelque chose, en tirer vanité. Se glorifier de sa noblesse, de ses richesses. Se glorifier d'avoir fait une chose. Par ironie, Se glorifier de son ignorance.

SE GLORIFIER DANS signifie Mettre son honneur, sa gloire en quelqu'un, en quelque chose. Dieu se glorifie dans ses saints. Un père se glorifie dans ses enfants.

glorifier

Se glorifier et vanter, Gloriari, Exultare.

Se regarder et glorifier, Magnifice se circunspicere.

Qui se glorifie, Gloriabundus.

Synonymes et Contraires

glorifier


glorifier (se)

verbe pronominal glorifier (se)
Traductions

glorifier

האדיר (פיעל), הידר (פיעל), הילל (פיעל), התקלס (התפעל), ניצח (פיעל), סלל (פ'), פיאר (פיעל), קילס (פיעל), קשר כתרים, פֵּאֵר, נִצֵּחַ, הֶאֱדִיר, סָלַל, קִלֵּס

glorifier

prys

glorifier

exalçar, glorificar, lloar

glorifier

rose

glorifier

glori

glorifier

glorificar

glorifier

kunnioittaa

glorifier

прослави

glorifier

榮耀

glorifier

förhärliga

glorifier

[glɔʀifje] vt → to glorify, to extol [glɔʀifje] vpr/vi
se glorifier de → to glory in