glui

GLUI

(glui) s. m.
Grosse paille de seigle dont on couvre les toits. On s'en sert aussi pour faire des liens, pour attacher les salades, pour attacher le bout des sarments de vigne, etc. Terme de pêche. Glui ou glu, paille longue dont on se sert pour emballer le poisson.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Li liz ne fu mie de glui Ne de paille ne de viez nates [nattes] [, la Charrette, 502]
  • XIVe s.
    Un fesseau de chaume, autrement appellé glui [DU CANGE, gluen.]
    Un gluy de feves où il avoit environ un boisseau de feves [ID., ib.]
  • XVe s.
    Trois bons gluys de jonchée vert, chacun gluy la charge d'ung homme [ID., ib.]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, llotte, paille longue, llotton, petite gerbe de paille longue ; prov. glueg ; du flamand geluye, gluye, paille, d'après du Cange. Chevallet le tire du celtique : kimry, cloig, glui.

glui

GLUI. s. m. Grosse paille de seigle dont on couvre les toîts.