gniaf

(Mot repris de gniafs)

GNIAF

(gnaf) s. m.
Populairement, savetier ambulant, et, par extension, un mauvais cordonnier ou bottier. Fig. C'est un gniaf, c'est un gâcheur, un maladroit.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Qui d'autrui pesance Veult faire bonbance, On en dira gnaf [, Poésies mss avant 1300, t. IV, p. 130, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Origine inconnue.