gnosimaque

GNOSIMAQUE

(ghno-zi-ma-k') s. m.
Membre d'une secte du VIIe siècle qui, rejetant toute connaissance religieuse, plaçait la religion dans les bonnes œuvres.

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, connaissance, gnose, et, combattre.