gobelotter

(Mot repris de gobelotté)

GOBELOTTER

(go-be-lo-té) v. n.
Terme familier. Boire à plusieurs petits coups ; faire une partie de table.
Vous ne me disiez pas que vous aviez gobelotté au cabaret avec M. Damilaville ; il me paraît digne de boire et de penser avec vous [VOLT., Lett. Thiriot, 19 nov. 1760]
Plus souvent, terme de mépris ou de dénigrement. Boire dans des cabarets de bas étage.
À Clément que Dijon vit naître, Laharpe, homme de haut savoir, Ex cathedrâ prononce en maître Que son esprit sent le terroir ; La Seine est un bel abreuvoir : Mais de plus d'un rare génie Dijon est aussi la patrie ; Pardon Volnay, Beaune et Pomard, Le fin gourmet qui vous décrie, Gobelottait à Vaugirard [PIRON, Contre Laharpe.]

ÉTYMOLOGIE

  • Gobelot ou gobelet.

gobelotter

GOBELOTTER. v. intr. Aimer à faire bombance, ripaille. C'est un homme qui passe son temps à gobelotter. Il est très familier.