godet

(Mot repris de godets)

godet

n.m. [ du moyen néerl. kodde, billot ]
1. Petit gobelet à boire.
2. Petit récipient à usages divers : Un godet à peinture.
3. Pli rond qui va en s'évasant, formé par un tissu coupé dans le biais : Une jupe à godets.

godet

(gɔdɛ)
nom masculin
verre pour boire un godet rempli d'eau

GODET

(go-dè ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des go-dè-z à couleur ; godets rime avec traits, succès, paix, etc.) s. m.
Petit vase à boire qui n'a ni pied ni anse. Boire dans un godet. Anciennement. Porter son chapeau en godet, porter un chapeau à cornes de telle façon que, le derrière étant plus élevé que le devant, le chapeau ait l'apparence d'une gouttière ou d'un godet.
Il sait du coin de l'ongle ouvrir sa tabatière, Caresser son petit collet, Tourner son chapeau de manière Qu'il fasse toujours le godet, [, Poëte anonyme, dans LE ROUX, Dict. comique]
Fig. Faux pli d'une étoffe, d'une bande qui gode ; il semble en effet former un petit godet.
Petit vase dans lequel les peintres mettent leurs couleurs.
Il se dit des vaisseaux qui sont attachés aux cordes des roues servant à puiser l'eau. Une roue à godets.
Verre recevant l'huile qui tombe d'un quinquet. Petit récipient percé par le fond et dans lequel on verse l'huile pour le graissage d'essieux ou autres pièces mobiles. Espèce d'entonnoir qui sert à introduire de l'huile entre les filets de la vis d'une presse.
Entonnoir par lequel le métal fondu passe de l'échenal dans les jets.
Vaisseau rond avec une queue longue d'environ un tiers de mètre, en forme de cuiller à pot ; queue qui est percée pour donner passage à l'eau, à l'effet de se laver les mains.
Terme de construction. Espèce de petite gouttière qu'on joint aux chéneaux pour jeter l'eau lorsqu'il n'y a point de tuyau de descente. Terme de maçonnerie. Petite ouverture par où l'on fait couler du mortier dans les joints montants.
Godet-encrier, godet qui sert dans les transcriptions télégraphiques.
10° Godet de la pipe, synonyme de fourneau.
11° Il se dit, chez les jardiniers et chez les fabricants de fleurs artificielles, de la partie de la fleur qui renferme les pétales. Le gland de chêne est supporté par une espèce de petit godet appelé cupule. Godet crottinier, la pezize ponctuée, champignon qui croît sur le crottin de cheval.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Or faut mesures et hanas [gobelets], Voires, godes, si ne les as [, Choses qui faillent en ménage]
  • XIVe s.
    Ung grant godet, appellé aumosniere, de vielle façon, pesant IV marcs [DE LABORDE, Émaux, p. 332]
  • XVe s.
    J'en vueil avoir le cœur net ; Versez donc dans ce godet ! Sur ce cidre d'excellence J'en vai faire experience [BASSELIN, VII]
  • XVIe s.
    Alors que chascun vouloyt recueillir de ceste rosée, et en boyre à plein guodet... [RAB., Pant. II, 2]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif du latin guttus, vase à boire ; mais cette étymologie n'est pas absolument sûre, le d ne remplaçant pas facilement deux tt.

godet

GODET. n. m. Petit vase dans lequel on donne à boire aux oiseaux en cage.

Il désigne encore un petit récipient sans pied et sans anse dans lequel les peintres délayent des couleurs.

Il se dit aussi des Augets attachés à une roue hydraulique ou à une chaîne sans fin dont on se sert pour élever de l'eau, des boues, du sable, etc.

Il désigne encore la Capsule de certains fruits. Le gland de chêne est supporté par une espèce de petit godet.

Il se dit aussi des Plis faits par les vêtements qui godent. Jupes à godets.

godet

Un Godet, et tout autre vaisseau de terre cuite, Testa testae, Samiolum poterium. B. ex Plaut.

godet


GODET. Voy. GODâILLER.

Traductions

godet

pot

godet

Bucket

godet

кофа

godet

kbelík

godet

bucket

godet

ämpäri

godet

양동이

godet

Bucket

godet

[gɔdɛ] nm
(= récipient) → small pot
(COUTURE)unpressed pleat