gonfle

gonfle

n.f.
En Suisse, congère.

GONFLE

(gon-fl') s. f.
Cavité dans le fil de métal que l'on tire à la filière.

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. GONFLER. Dans plusieurs provinces, gonfle est employé adjectivement pour signifier gonflé : il a les mains gonfles. C'est un provincialisme à éviter.

gonflé

GONFLÉ, ÉE. participe Ventre gonflé. Avoir les yeux gonflés. Être gonflé de la bonne opinion qu'on a de soi-même.

gonfle


*GONFLE, adj. En Provence le grand nombre dit, gonfle, enfle, trempe, pour gonflé, enflé, trempé. "Je suis tout gonfle: elle est enfle à faire peur; il est arrivé tout trempe. Ce sont des barbarismes.