gonflement

gonflement

n.m.
1. État de ce qui est gonflé : Le gonflement des pneus est vérifié à chaque révision. Le gonflement de son poignet a augmenté enflure ; dégonflement
2. Augmentation exagérée : Un gonflement des prix a été constaté lors du passage à l'euro hausse, inflation ; baisse, diminution

GONFLEMENT

(gon-fle-man) s. m.
État de ce qui est gonflé. Gonflement de rate. Synonyme vulgaire de tympanite.

ÉTYMOLOGIE

  • Gonfler.

gonflement

GONFLEMENT. n. m. État de ce qui est gonflé. Gonflement d'estomac. Le gonflement de la peau.

gonflement


GONFLEMENT, s. m. GONFLER, v. act. [Gonfleman, flé: 2e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Gonfler, rendre enflé. Gonflement, enflûre. "Les légumes gonflent l'estomac. "Gonflement de rate, d'estomac, etc. = Gonfler, est aussi n. et réc. "Dès qu'il a mangé, l'estomac lui gonfle. "Sa rate se gonfle. = Le subst. ne se dit qu'au propre; le verbe s'emploie élégamment au figuré. "Sa fortune l'a gonflé d'orgueil. Acad. "L'orgueil dont nous sommes gonflés. LA BRUY. "Quoique gonflé de sa victoire, il conserva toujours l'aparence de la modération.
   L'un est plein de respect, l'autre gonflé d'audace.
       Corn.
"Gonflé de son mérite, de l'amour de soi-même. = Il est au figuré plus en usage au passif qu'à l'actif.

Synonymes et Contraires

gonflement

nom masculin gonflement
1.  État de ce qui est gonflé.
Traductions

gonflement

swelling, inflationגבשוש (ז), ניפוח (ז), נפיחות (נ), תפיחה (נ), נִפּוּחַ, גַּבְשׁוּשׁ(het) oppompen, opzwelling, overdreven toename, vullen, uitzettingπρήξιμοtumefacciónSchwellung腫脹otoksvullnadบวม (gɔ̃fləmɑ̃)
nom masculin
fait de remplir qqch d'air ou de se remplird'air le gonflement d'un ballon le gonflement du ventre

gonflement

[gɔ̃fləmɑ̃] nm
[pneu] → inflation (fig) [chiffres] → inflation
(MÉDECINE)swelling