gorger

(Mot repris de gorgeâmes)

gorger

v.t.
1. Faire manger avec excès : Gorger un enfant de friandises bourrer, gaver ; priver
2. Remplir jusqu'à saturation : Les pluies ont gorgé d'eau les champs imbiber, imprégner, saturer ; assécher, dessécher
3. Litt. Donner avec excès à : Gorger qqn d'honneurs combler, couvrir

gorger


Participe passé: gorgé
Gérondif: gorgeant

Indicatif présent
je gorge
tu gorges
il/elle gorge
nous gorgeons
vous gorgez
ils/elles gorgent
Passé simple
je gorgeai
tu gorgeas
il/elle gorgea
nous gorgeâmes
vous gorgeâtes
ils/elles gorgèrent
Imparfait
je gorgeais
tu gorgeais
il/elle gorgeait
nous gorgions
vous gorgiez
ils/elles gorgeaient
Futur
je gorgerai
tu gorgeras
il/elle gorgera
nous gorgerons
vous gorgerez
ils/elles gorgeront
Conditionnel présent
je gorgerais
tu gorgerais
il/elle gorgerait
nous gorgerions
vous gorgeriez
ils/elles gorgeraient
Subjonctif imparfait
je gorgeasse
tu gorgeasses
il/elle gorgeât
nous gorgeassions
vous gorgeassiez
ils/elles gorgeassent
Subjonctif présent
je gorge
tu gorges
il/elle gorge
nous gorgions
vous gorgiez
ils/elles gorgent
Impératif
gorge (tu)
gorgeons (nous)
gorgez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais gorgé
tu avais gorgé
il/elle avait gorgé
nous avions gorgé
vous aviez gorgé
ils/elles avaient gorgé
Futur antérieur
j'aurai gorgé
tu auras gorgé
il/elle aura gorgé
nous aurons gorgé
vous aurez gorgé
ils/elles auront gorgé
Passé composé
j'ai gorgé
tu as gorgé
il/elle a gorgé
nous avons gorgé
vous avez gorgé
ils/elles ont gorgé
Conditionnel passé
j'aurais gorgé
tu aurais gorgé
il/elle aurait gorgé
nous aurions gorgé
vous auriez gorgé
ils/elles auraient gorgé
Passé antérieur
j'eus gorgé
tu eus gorgé
il/elle eut gorgé
nous eûmes gorgé
vous eûtes gorgé
ils/elles eurent gorgé
Subjonctif passé
j'aie gorgé
tu aies gorgé
il/elle ait gorgé
nous ayons gorgé
vous ayez gorgé
ils/elles aient gorgé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse gorgé
tu eusses gorgé
il/elle eût gorgé
nous eussions gorgé
vous eussiez gorgé
ils/elles eussent gorgé

GORGER

(gor-jé. Le g prend un e devant a et o : gorgeant, gorgeons) v. a.
Mettre dans la gorge.
C'est pendant la nuit qu'elle [la mère d'un pétrel] le nourrit [son petit] en le gorgeant, par intervalles, de la substance du poisson qu'elle pêche tout le jour à la mer [BUFF., Ois. t. XVII, p. 463]
Il se dit de l'action de l'homme qui gorge des pigeons, des dindons pour les engraisser.
Donner à manger avec excès. Il ne faut pas gorger les enfants. Fig. Combler. On les a gorgés de biens, d'or et d'argent.
Au reversi, gorger le quinola, contraindre à le jouer.
Terme d'artificier. Gorger une fusée, la remplir de composition jusqu'au-dessus de la gorge.
Terme de vétérinaire. Tuméfier. Les eaux ont gorgé les jambes de ce cheval.
V. n. Au reversi, gorger, être forcé de jouer un as ou un quinola, sans faire le reversi.
Se gorger, v. réfl. S'emplir de nourriture.
Si l'on se gorgeait de boire et de manger [PASC., Prov. 9]
Terme de fauconnerie. Un oiseau s'est gorgé, c'est-à-dire il a pris sa nourriture. Par extension, se remplir.
Les pores vidés d'air se gorgent de celui qui est fourni par les feuilles, [BONNET, Usage des feuilles, 4e mémoire]
Fig.
Un pirate à nos yeux se gorge de butin [LA FONT., Fianç.]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Quant vostre esprevier est gorgé [, Ménagier, III, 2]
  • XVIe s.
    Des hommes pleins et gorgez de toutes sortes de commoditez [MONT., I, 246]
    Junius se vouloit gorger et remplir de la fortune, ce pendant qu'il la tenoit [AMYOT, Galba, 21]

ÉTYMOLOGIE

  • Gorge ; wallon, gourgî, avaler ; saintongeois, gouger.

gorger

GORGER. v. tr. Alimenter avec excès. Il ne faut pas gorger les enfants. On les a gorgés de vin et de viandes.

Il signifie spécialement Engraisser certains animaux, en particulier la volaille. On gorge les dindons.

Il signifie, figurément et familièrement, Combler quelqu'un d'avantages au-delà de ses espérances, de ses désirs. On les a gorgés d'honneurs, d'emplois, de biens. Gorger quelqu'un d'argent.

Spécialement, en termes d'Art vétérinaire, Ce cheval a les jambes gorgées, Il les a enflées et pleines de mauvaises humeurs.

Synonymes et Contraires

gorger

verbe gorger
1.  Faire manger avec excès.
bourrer, gaver, rassasier -littéraire: repaître.
2.  Littéraire. Remplir avec excès.

gorger (se)

verbe pronominal gorger (se)
Consommer jusqu'à satiété.
dévorer, ingurgiter, se remplir -familier: enfourner, se gaver, s'enfiler -littéraire: se repaître -populaire: se goinfrer.
Traductions

gorger

הלעיט (הפעיל) (səgɔʀʒe)
verbe pronominal
se remplir une éponge qui se gorge d'eau

gorger_se

[gɔʀʒe]
vpr/vi
se gorger de qch → to gorge o.s on sth
vpr/pass
se gorger de qch (= se remplir) → to fill to bursting with sth
se gorger d'eau → to become saturated
se gorger de lait → to become engorged