goudronné, ée

GOUDRONNÉ, ÉE

(gou-dro-né, née) part. passé de goudronner
Enduit de goudron. Toile goudronnée.
Aussitôt le feu avait été mis à la Bourse [à Moscou] ; on avait aperçu des soldats de police russes l'attiser avec des lances goudronnées [SÉGUR, Hist. de Nap. VIII, 6]
Avec son habit un peu mince, Avec son chapeau goudronné, Comme l'honneur de la province Ce bourguignon [vin de Bourgogne] nous est donné [BÉRANG., Agent prov.]
Qui appartient au goudron.
Grâce à ce vin de saveur goudronnée, Je crois voguer vers ces anciens autels Où.... [BÉRANG., Vin de Chypre.]
Eau goudronnée, eau dans laquelle on a mis du goudron. Boire de l'eau goudronnée.