gouliafre

GOULIAFRE

(gou-li-a-fr') s. m.
Terme populaire et méprisant. Homme gourmand, goulu et mangeant malproprement.
Est-ce quelque chose bon à manger ? dit un gouliafre, [, Don Quichotte, t. I, dans LE ROUX, Dict. comique]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Li goulafre, li rekingié [le rechigné] [goulafre est ici le diable] [DU CANGE, gula.]

ÉTYMOLOGIE

  • C'est une dérivation irrégulière de goule ou gueule ; génev. galiaufre, gouliafe ; lorrain, goulafre.

gouliafre

GOULIAFRE. adj. des 2 g. Il se dit d'Une personne qui mange avidement et malproprement; mais il ne s'emploie guère qu'au substantif. Un vrai Gouliafre. Il est populaire.

gouliafre


GOULIAFRE, adj. GOULU, ÛE, adj. GOULUMENT, adv. [2e lon. au 3e.] Gouliafre et goulu, se disent d'un homme qui mange avidement. Le 1er est populaire, le 2d est familier. Goulument, avidement. "C'est un homme extrêmement goulu; il mange goulument.