gousset

(Mot repris de goussets)
Recherches associées à goussets: rondel

gousset

n.m. [ de gousse ]
Petite poche du gilet ou de l'intérieur de la ceinture du pantalon destinée à loger une montre : Une montre à gousset.

GOUSSET

(gou-sè ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : les gou-sè-z et les montres ; goussets rime avec traits, succès, paix, jamais, etc.) s. m.
Le creux de l'aisselle.
Mit quelque argent sous son gousset, Je veux dire sous son aisselle [SCARRON, Œuv. t. I, p. 308]
La mauvaise odeur qui vient de l'aisselle.
D'un visage noir et grasset, Et sentait un peu le gousset [SCARRON, Virg. v.]
Mme la princesse était un peu bossue, et avec cela un gousset fin qui se faisait suivre à la piste [SAINT-SIMON, 225, 13]
Anciennement. Pièce de l'armure qui avait la forme d'un triangle, et qui garantissait le dessous du bras. Terme de blason. Pièce irrégulière qui ressemble à un gousset d'armure, et qui prend en haut des deux angles de l'écu pour venir se terminer en pal à la pointe.
Pièce à la partie de la manche d'une chemise correspondant au gousset.
Anciennement. Petite bourse que l'on portait d'abord sous l'aisselle et que l'on attacha ensuite en dedans de la ceinture de la culotte. Avoir le gousset garni, bien garni, être bien pourvu d'argent.
Il affecte de me distinguer des compagnons de mon infortune, dont il n'avait pas trouvé le gousset si bien garni que le mien [LESAGE, Est. Gonz. ch. 46]
Avoir le gousset vide, le gousset plat, être sans argent. Aujourd'hui, petite poche pratiquée à la ceinture de la culotte. Un gousset de montre.
Sorte de console en menuiserie servant à soutenir des tablettes. Petite pièce de bois échancrée et posée diagonalement ; on l'attache contre une muraille pour soutenir quelque autre pièce de bois.
Petit siége à la portière d'un carrosse pour recevoir un enfant et même une grande personne. Terme de marine. Boucle de fer qui est autour du timon du gouvernail. Morceau de bois au bout duquel il y a deux tourillons qui entrent dans deux barrotins au deuxième pont d'un vaisseau.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    L'Anglois frappa de sa lance ledit Louis.... au dessous du bras ; par faute et manque d'y avoir un croissant ou gouchet.... il fut si douloureusement blessé.... [MATH. DE COUCY, Hist. de Charles VII, p. 560, dans LACURNE, au mot vif.]
  • XVIe s.
    Il fut frappé d'une fleche par le gousset en levant le bras pour combattre [M. DU BELLAY, 3]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de gousse ; le creux de l'aisselle, sens primitif de gousset, ayant été comparé à une gousse. Cependant on a cité le celtique : gaél. guiseid, poche ; kimry, cwysed.

gousset

GOUSSET. n. m. Petite poche destinée à renfermer de l'argent, des bijoux, une montre, etc., et fixée à la ceinture du pantalon ou plus souvent du gilet. Mettre la main au gousset.

Fam., Avoir le gousset garni, bien garni, Être pourvu d'argent.

En termes d'Arts, il se dit d'une Petite console de menuiserie servant à soutenir des tablettes.

En termes de Lingerie, il désigne une Petite pièce triangulaire de toile ou de coton, que l'on met à la manche d'une chemise à l'endroit de l'aisselle. Elle s'appelle ainsi parce que GOUSSET se disait autrefois du Creux de l'aisselle.

Il désignait aussi l'Odeur spéciale qui vient parfois du creux de l'aisselle. Sentir le gousset.

gousset

le Gousset d'un harnois d'homme d'armes ou d'une chemise, Subalare huius subalaris.

gousset


GOUSSET, s. m. [Gou-cè: 2eè moy.] 1°. Creux de l'aisselle; et aussi ce petit morceau de toile, qui sert à faire tenir le corps de la chemise avec la manche à l'endroit de l'aisselle. Delà cette expression bâsse et dégoûtante, sentir le gousset, sentir mauvais. Il ne parait pas qu'elle soit anciène dans la Langue: elle n'est ni dans Rabelais, ni dans Marot, ni même dans aucun des Poètes satiriques, dont fourmillait le comencement du 17e siècle. Scarron s'en sert souvent. La Monn. = 2°. Bourson qu'on met en dedans de la ceintûre de la culote. "Il a toujours le gousset bien garni. = * Ménage a été très-mal informé, lorsqu'il a écrit qu'on disait en Bourgogne la goussette au fém. dans le sens de bourson. Gousset, en quelque signification, que ce puisse être, y est toujours masculin. La Monn.

Traductions

gousset

gusset

gousset

[gusɛ] nm [gilet] → fob