grége

GRÉGE

(grè-j') adj.
Soie grége, celle que l'on tire directement des cocons en les dévidant. Substantivement.
Ces gréges [soies gréges fournies par le cocon du ver à soie de l'ailante] ne sont pas encore tout à fait propres aux usages de l'industrie, parce qu'il reste à organiser des instruments pour associer plusieurs brins au moyen d'une certaine torsion et pour les mouliner [GUÉRIN-MÉNEVILLE, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LIII, p. 1258]
On dit aussi le fil grége.

ÉTYMOLOGIE

  • Génev. soie grèze ; de l'ital. seta greggia. Greggio ou grezzo signifie brut en italien, et s'applique au métal tel qu'il sort de la mine ; on en comprend l'application à la soie telle qu'elle sort du cocon ; l'origine de greggio est inconnue.