grammontin

GRAMMONTIN

(gran-mon-tin) s. m.
Nom de religieux d'un ordre fondé vers 1076, par Estienne, fils d'un vicomte de Thiers en Auvergne, dits aussi quelquefois les bonshommes. On écrivait souvent Grandmontin.

ÉTYMOLOGIE

  • Grammont, localité où cet ordre alla s'établir après la mort du fondateur.