grapignan

GRAPIGNAN

(gra-pi-gnan) s. m.
Mot de dénigrement pour dire procureur.
Elle [une robe de procureur] vient de l'aïeul du père du défunt, Insigne grapignan ou fripon, c'est tout un [POISSON, Procureur arbitre, sc. 1]
L'on me mit chez M. Manneron, greffier de la ville, pour apprendre sous lui, comme disait M. Bernard, l'utile métier de grapignan [J. J. ROUSS., Confess. I]
Il était aussi propre au métier d'ambassadeur que je l'avais été dans mon enfance à celui de grapignan [ID., ib.]

ÉTYMOLOGIE

  • Mot forgé d'un verbe fictif grapiner, le même que grappiller.