gras

(Mot repris de grasses)

1. gras, grasse

adj. [ du lat. crassus, épais ]
1. Qui est composé de graisse : L'huile est une matière grasse végétale, le beurre et la crème des matières grasses animales des lipides
2. Qui contient plus ou moins de graisse, de matière grasse : Une tranche de lard gras maigre
3. En parlant d'un être animé, qui a beaucoup de graisse : Avec tous ses repas d'affaires, il devient de plus en plus gras adipeux, empâté, replet ; mince, svelte dodu, gros
4. Qui est enduit, imprégné, taché de graisse ou d'une substance grasse : La poignée est toute grasse graisseux, huileux glissant
5. Qui a un aspect luisant dû à un excès de sécrétions graisseuses de la peau : Shampooing pour cheveux gras atteints de séborrhée ; sec
6. Qui a une consistance onctueuse, voisine de celle de la graisse : De l'argile grasse très malléable épais
7. Qui donne un trait épais, largement marqué : Un mot en caractères gras maigre dur
8. Litt. Se dit d'un terrain qui donne d'abondantes productions ; se dit de ce qui est distribué avec générosité : De gras pâturages fécond, fertile, productif ; pauvre, stérile généreux, gros ; maigre, modeste
9. Qui produit un son pâteux, peu clair : Une voix grasse. Un rire gras.
10. Fig. Qui adopte un ton trop libre ; égrillard : Des histoires grasses graveleux, grossier, obscène
Acide gras,
constituant caractéristique des lipides, comprenant une chaîne d'atomes de carbone.
Ce n'est pas gras,
Fam. cela ne fait pas beaucoup ; c'est un profit médiocre.
Corps gras,
substances d'origine organique, animale ou végétale, comprenant les huiles, les beurres, le suif, les graisses.
Faire la grasse matinée,
s'attarder dans son lit le matin.
Jours gras,
jours où l'Église catholique permettait de manger de la viande : Mardi gras.
Plantes grasses,
plantes à feuilles épaisses et charnues : Les cactus sont des plantes grasses.
Toux grasse,
toux associée à un excès de sécrétions bronchiques (par opp. à toux sèche).

gras

adv.
1. D'une manière grasse, épaisse : Peindre gras.
2. Avec beaucoup de graisse : Il mange gras.
Faire gras,
manger de la viande le jour où l'Église l'autorise (par opp. à faire maigre).
Tousser gras,
avoir une toux grasse.

2. gras

n.m. [ de 1. gras ]
Partie grasse d'une viande : Du gras de jambon du lard ; maigre
Au gras,
préparé avec du jus de viande ou de la graisse : Du riz au gras.
Discuter le bout de gras,
Fam. bavarder un moment.
Le gras de la jambe,
le mollet.

gras

GRAS, ASSE. adj. Qui est formé de graisse. Les parties grasses du corps. Substantivement, Le gras du jambon. Le gras du bras, de la jambe, L'endroit le plus charnu du bras, de la jambe.

En termes de Chimie, Corps gras, Corps onctueux, solubles dans l'éther et l'alcool, insolubles ou très peu solubles dans l'eau, et qui brûlent avec une flamme volumineuse. L'huile, le suif, le beurre sont des corps gras.

Il se dit aussi des Mets où il y a plus ou moins de graisse. Ce bouillon est trop gras. Cette soupe n'est pas assez grasse. Cette sauce est trop grasse. Substantivement, Riz au gras.

Fig. et fam., Faire ses choux gras de quelque chose. Voyez CHOU. Dormir la grasse matinée. Voyez DORMIR.

Par extension, il signifie Qui a beaucoup de graisse. Il est gros et gras. Boeuf gras. Chapon gras. Oie grasse. Poulet gras. Cette carpe est fort grasse.

Tuer le veau gras, Fêter par un copieux repas le retour de quelqu'un. Voilà votre fils revenu, il faut tuer le veau gras.

Le boeuf gras. Voyez BOEUF.

Fam., Être gras comme un moine, être gras à lard, Être fort gras.

Il se dit particulièrement des Mets, des aliments qui consistent en viande, ou qui sont préparés avec de la viande. Un mets gras. Bouillon gras. Soupe grasse. Dîner gras. Substantivement, Faire gras, Manger gras, Manger de la viande les jours maigres.

Jours gras se dit, dans l'Église catholique, des Jours où l'on mange de la viande, à la distinction des jours où il n'est pas permis d'en manger, et qu'on appelle Jours maigres.

Cause grasse, Cause que les clercs du Palais choisissaient ou inventaient pour plaider entre eux, aux jours gras, et dont le sujet était plaisant.

Les jours gras signifie particulièrement Les Jours du Carnaval, qui sont le dimanche, le lundi et le mardi qui précèdent le carême. Pendant les jours gras. Passer les jours gras en quelque endroit. On dit aussi le Dimanche gras, le lundi gras, le mardi gras.

Par analogie, GRAS signifie qui est onctueux, qui ressemble à la graisse.

Fromage gras, Fromage mou qui n'a pas plus de consistance que le beurre.

Terre grasse, Terre forte, tenace, argileuse. Cette plante demande une terre grasse. Ces terres sont fort grasses. Terre grasse se dit aussi de l'Argile dont on se sert pour dégraisser les habits et pour en ôter les taches. On dit de même Argile grasse, Argile qui contient un peu de silice.

Terres grasses, au pluriel, se dit souvent des Terres fertiles et abondantes. On dit de même Ce sol, ce terroir, ce pays est gras, Il abonde en blés et en pacages.

Fam., Le pavé est gras, Il est couvert d'une boue qui fait glisser. Il fait mauvais marcher, le pavé est fort gras.

Figurément aussi, il se dit de Propos licencieux. Conte gras. Adverbialement, Parler gras.

Vin gras, Vin qui file comme de l'huile.

Figues grasses, Figues qui avec le temps ont contracté une espèce de graisse.

Encre grasse, Encre qui s'épaissit avec le temps, ou dont on se sert pour certaines impressions grossières. Caractères gras, en termes de Typographie, Type des caractères larges, épais et écrasés.

Par extension, il se dit des Choses salies, imbues de graisse ou de quelque autre matière onctueuse. Il a les mains toutes grasses. Son habit, son chapeau est gras. Cheveux gras.

Figurément, il signifie Qui a de la consistance, qui est épais. Plantes grasses, Plantes dont les feuilles sont épaisses, charnues et juteuses. La joubarbe, les cactus sont des plantes grasses.

Avoir la langue grasse, Avoir la langue épaisse, éprouver quelque embarras dans la prononciation prononcer mal certaines consonnes et principalement les r. On dit plus ordinairement et adverbialement Parler gras, Grasseyer.

Par analogie, Avoir la poitrine grasse, une toux grasse, Être sujet à une toux suivie de l'expectoration de mucosités épaisses.

Peindre gras, Peindre par couches épaisses. Couleur grasse, Couleur qui est couchée avec abondance.

En termes de Beaux-Arts, il signifie aussi Moelleux. Contours gras. Dans ce sens il s'emploie comme nom. Peindre à gras, Retoucher avant que la couleur soit sèche.

gras

Gras, Il vient de Crassus, Pinguis, Obesus, Opimus.

Fort gras, Praepinguis.

Qui est gras et en bon poinct, Curata cute homo.

gras

Il est trop gras, Huic tenuandi sunt adipes, B. ex Qu.

Une grasse hostie, Foelix hostia.

S'il en y a aucune qui soit quelque peu plus grasse, Si qua habitior paulo.

Tu as dormi aujourd'huy la grasse matinée, Hodie in multam lucem vel diem dormiuisti.

Qui aime choses grasses, Pinguiarius.

Causes grasses et de Quaresmeprenant, Causae fescenninae et hilarienses, Causae lasciuiores et dignae quae Hilaribus agantur, B.

grâs


GRâS, GRâSSE, adj. GRâSSET, ETTE, adj. GRâSSEMENT, adv. [Grâ, grâce, , cète, ceman: 1re lon. 2e e muet au 2d et au dern. è moy. au 3e et 4e.] Grâs, 1°. En parlant des animaux, qui a beaucoup de graisse. "Cet homme est grôs et grâs; il est fort grâs. Chapon grâs, poularde grâsse. = On dit en ce sens grâsset, qui est un peu grâs: il est grâsset, elle est grâssette. = 2°. Imbu de graisse ou de quelque matière onctueûse. "Essuyez-vous; vous avez le menton grâs. "Son habit, son chapeau est grâs. Cheveux grâs, etc. = 3°. En parlant du vin et aûtres liqueurs, qui s'est trop épaissi. "Du vin grâs, de l'huile, de l'encre grâsse. = 4°. Fig. Sale, obscène, licencieux. "Des discours grâs, des paroles grâsses. "Cette comédie, cette farce est un peu grâsse. = 5°. Grâs, est quelquefois au propre, subst. masc. "Le grâs et le maigre. Il aime le grâs, je veux du grâs. "Le grâs de la jambe, etc. = 6°. Il est aussi adv. Manger grâs, faire grâs. Manger de la viande les jours maigres. Parler grâs, grasséyer.
   On dit, en st. prov. Grâs comme un moine, ou comme un chanoine; dormir la grâsse matinée, se lever tard. Tuer le veau grâs, allusion à la parabole de l'Enfant Prodigue, régaler quelqu'un extraordinairement. — Quand vous aurez fait cette sotise, ou obtenu cet avantage, en serez-vous plus grâs, plus riche, plus content. Voy. CHOUX.
   GRâSSEMENT, ne se dit que dans ces deux phrâses, vivre grâssement; être et vivre fort à son aise. Payer, récompenser grâssement, au-delà de ce qu'on doit.

Synonymes et Contraires

gras

adjectif gras
1.  Qui a beaucoup de graisse.
2.  Qui est enduit de graisse.
3.  Familier. Qui est graveleux.
4.  Littéraire. Se dit d'une terre riche.
Traductions

gras

(gʀɑ)

grasse

(gʀɑs)
adjectif
1. qui contient de la graisse de la matière grasse une viande grasse
2. qui a beaucoup de graisse un ventre gras
3. sali par de la graisse avoir les mains grasses
4. se lever tard

gras

feist, fett, fettig, geilfat, fatty, greasy, bold, succulent, coarse, oily, thickvet, dik, vettigכבד משקל (ת), מדושן (ת), שומן (ז), שומני (ת), שמן (ת), שמנוני (ת), שׁוּמָן, שׁוּמָנִי, שָמֵן, שַׁמְנוּנִי, מְדֻשָּׁןtlustý, mastnýgordo, gordurosoπαχύς, λιπαρόςgraso, negrita, grasientograsso, unto, oleosoدَسِمfedtetrasvainenmastan脂を含んだ기름투성이의fettettłustyжирныйfettเป็นไขมันลื่นyağlınhờn油腻的получер
nom masculin
graisse enlever le gras du jambon

gras

[gʀɑ, gʀɑs]
adj
[viande] → fatty; [soupe] → greasy
Évitez les aliments gras → Avoid fatty foods.
matière grasse → fat
[personne, visage] → fat
[surface, mains] → greasy; [cheveux] → greasy; [skin] → oily
des cheveux gras → greasy hair
une peau grasse → oily skin
faire la grasse matinée → to have a lie-in (Grande-Bretagne), to sleep late
[terre] → sticky
[toux] → loose
[plaisanterie, rire] → coarse
[crayon] → soft-lead
(TYPOGRAPHIE)bold
en caractères gras → in bold
nm
(CUISINE) [aliment] → fat
(= graisse) → grease
comment éliminer les taches de gras → how to get rid of grease stains