gratifier

(Mot repris de gratifierais)

gratifier

v.t. [ du lat. gratificari, faire plaisir, de gratus, reconnaissant, agréable ]
1. Accorder un don, une faveur à : Son employeur la gratifiera d'une augmentation allouer à, octroyer
2. Procurer un plaisir, une satisfaction psychologique à : Cette reconnaissance publique l'a beaucoup gratifié satisfaire ; décevoir
3. Iron. Donner à qqn quelque chose de désagréable : Les voisins nous ont gratifié d'une scène de ménage infliger

gratifier


Participe passé: gratifié
Gérondif: gratifiant

Indicatif présent
je gratifie
tu gratifies
il/elle gratifie
nous gratifions
vous gratifiez
ils/elles gratifient
Passé simple
je gratifiai
tu gratifias
il/elle gratifia
nous gratifiâmes
vous gratifiâtes
ils/elles gratifièrent
Imparfait
je gratifiais
tu gratifiais
il/elle gratifiait
nous gratifiions
vous gratifiiez
ils/elles gratifiaient
Futur
je gratifierai
tu gratifieras
il/elle gratifiera
nous gratifierons
vous gratifierez
ils/elles gratifieront
Conditionnel présent
je gratifierais
tu gratifierais
il/elle gratifierait
nous gratifierions
vous gratifieriez
ils/elles gratifieraient
Subjonctif imparfait
je gratifiasse
tu gratifiasses
il/elle gratifiât
nous gratifiassions
vous gratifiassiez
ils/elles gratifiassent
Subjonctif présent
je gratifie
tu gratifies
il/elle gratifie
nous gratifiions
vous gratifiiez
ils/elles gratifient
Impératif
gratifie (tu)
gratifions (nous)
gratifiez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais gratifié
tu avais gratifié
il/elle avait gratifié
nous avions gratifié
vous aviez gratifié
ils/elles avaient gratifié
Futur antérieur
j'aurai gratifié
tu auras gratifié
il/elle aura gratifié
nous aurons gratifié
vous aurez gratifié
ils/elles auront gratifié
Passé composé
j'ai gratifié
tu as gratifié
il/elle a gratifié
nous avons gratifié
vous avez gratifié
ils/elles ont gratifié
Conditionnel passé
j'aurais gratifié
tu aurais gratifié
il/elle aurait gratifié
nous aurions gratifié
vous auriez gratifié
ils/elles auraient gratifié
Passé antérieur
j'eus gratifié
tu eus gratifié
il/elle eut gratifié
nous eûmes gratifié
vous eûtes gratifié
ils/elles eurent gratifié
Subjonctif passé
j'aie gratifié
tu aies gratifié
il/elle ait gratifié
nous ayons gratifié
vous ayez gratifié
ils/elles aient gratifié
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse gratifié
tu eusses gratifié
il/elle eût gratifié
nous eussions gratifié
vous eussiez gratifié
ils/elles eussent gratifié

GRATIFIER

(gra-ti-fi-é) , je gratifiais, nous gratifiions, vous gratifiiez ; que je gratifie, que nous gratifiions, que vous gratifiiez v. a.
Accorder un don, une faveur.
Peu de gens, que le ciel cbérit et gratifie, Ont le don d'agréer infus avec la vie [LA FONT., Fabl. IV, 5]
Pleurez, Amours, gens de Cythère ; Celle que Vénus votre mère Gratifiait de maints beaux dons, Va passer des jours un peu longs [ID., Lett. XXII]
On le félicite [Louis XIV] sur des titres d'honneur dont il vient de gratifier quelques grands de son État ; que dit-il ? qu'il ne peut être content quand tous ne le sont pas, et qu'il lui est impossible que tous le soient comme il le voudrait [LA BRUY., Disc. à l'Acad. franç.]
Ceux qui connaissent le caractère du pape, son goût et son zèle pour les lettres ne sont point surpris qu'il m'ait gratifié de plusieurs de ses médailles, lesquelles sont autant de monuments du bon goût qui règne à Rome [VOLT., Mél. littér. au P. de la Tour.]
Ironiquement et familièrement. Attribuer mal à propos une chose à quelqu'un. Il veut charitablement me gratifier de ses bévues.
Se gratifier, v. réfl. S'accorder l'un à l'autre. Les administrateurs se sont gratifiés de l'excédant en caisse. Ironiquement. Ils se sont gratifiés des noms les plus désagréables.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Dieu a quelquefois gratifié à des requestes, lesquelles toutesfois n'estoyent point procedées d'un cœur paisible ne bien rangé [CALV., Instit. 689]
    Je trouveroy plus galand d'imiter ceulx qui entreprennent, vivants et respirants, jouyr de l'ordre et honneur de leur sepulture, et qui se plaisent de veoir en marbre leur morte contenance ; heureux qui sachent resjouyr et gratifier leur sens par l'insensibilité, et vivre de leur mort ! [MONT., III, 18]
    J'aimerois aussi cher qu'il se gratifiast des bonnetades qu'on lui faict [le prenant pour un autre] [ID., III, 312]
    Pisistrates adjousta ces deux vers, pour gratifier [être agréable] aux Atheniens [AMYOT, Thésée, 24]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. gratificare, de gratus, agréable (voy. GRÉ), et le suffixe verbal ficare (voy. FIER, suffixe).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    GRATIFIER. Ajoutez :
    Être agréable à.
    Métellus en son bannissement eut patience ; Rutilius prit plaisir au sien ; l'un revint pour gratifier sa république, qui le rappelait ; l'autre, prié par Sylla de revenir, ne craignit point de le refuser [MALH., Lexique, éd. L. Lalanne]
    La terre même était plus fertile sans être labourée, comme si elle eût voulu gratifier les hommes de ce qu'ils ne la tourmentaient point [ID., ib.]
    Ce que l'on croyait qu'il fît pour gratifier le roi, c'était pour attendre les troupes [ID., ib.]
    M. de Valavez vous aura fait voir une traduction que j'ai faite.... voilà pourquoi je gratifierai ma paresse en cette occasion, avec votre congé [ID., ib.]

gratifier

GRATIFIER. v. tr. Favoriser quelqu'un en lui faisant quelque don, quelque libéralité. On l'a gratifié bien à tort d'un emploi auquel il n'avait aucuns titres.

Il se dit le plus souvent par ironie dans le sens d'Attribuer mal à propos quelque chose à quelqu'un. Vous me gratifiez là d'une qualité que je n'eus jamais.

Synonymes et Contraires

gratifier

verbe gratifier
1.  Accorder quelque chose d'agréable.
accorder, douer -littéraire: favoriser.
2.  Donner une somme d'argent.
Traductions

gratifier

zegenengratify (gʀatifje)
verbe transitif
récompenser qqn par qqch Il m'a gratifié d'un sourire.

gratifier

[gʀatifje] vt
(= pourvoir, récompenser) gratifier qn de [+ honneur, titre, sourire] → to favour sb with (Grande-Bretagne), to favor sb with (USA)
(PSYCHOLOGIE, PSYCHIATRIE) (= valoriser) → to fulfil
se sentir gratifié → to feel fulfilled