gratte-boësse

GRATTE-BOËSSE

(gra-te-boè-s') s. f.
Terme de doreur. Sorte de brosse servant à étendre un amalgame d'or et de mercure, et pour brosser les pièces de métal trop frappées du feu. Terme de monnayeur. Brosse à nettoyer les boutons d'essai.

ÉTYMOLOGIE

  • Gratter, et boësse.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • GRATTE-BOËSSE. Ajoutez comme exemple :
    Après cela, on se met à dorer en procédant ainsi : on nettoie et on polit soigneusement avec des gratte-boësses l'ouvrage que l'on veut dorer ; ces outils sont très connus et se vendent chez les merciers ; mais les marchands n'en fabriquent que d'une seule et même dimension.... il faut donc en faire soi-même de grands et de petits avec du laiton mince comme du fil à coudre, dont on forme une brosse de la grosseur du doigt, plus ou moins, suivant le besoin, [, Œuvres de Benvenuto Cellini, trad. de L. Léclanché, Traité de l'orfévrerie, ch. XIV, t. II, p. 340]